Dakar, 2 juil (APS) – Le nouveau directeur général de la Maison de la Presse-Babacar Touré, Sambou Biagui, compte faire de cette structure publique un cadre d’échanges, avec l’ambition de contribuer à raffermir, par ce biais, les liens entre professionnels des médias.

Pour ce faire, M. Biagui mise aussi sur l’organisation de sessions de renforcement de capacités au profit des journalistes.

S’exprimant, mardi, à l’occasion de la cérémonie de passation de service avec son prédécesseur, Bara Ndiaye, il a dit son engagement à faire de cet édifice dédié à la presse sénégalaise, “une ruche bourdonnante d’activités et d’inventions, avec des idées novatrices”.

Il s’agira, selon lui, de mettre en place “un cadre d’échanges mensuel pour raffermir les liens et offrir aux futurs reporters, un cadre de renforcement de capacités (radio, télévision, presse écrite) et dans tous les supports de communication où des experts animeront des panels de haut niveau”.

Sambou Biagui a évoqué plusieurs chantiers qu’il compte mettre en œuvre en relation avec les ministères et directions et services de l’État. Il a notamment cité “l’organisation des rencontres […] afin de mieux faire connaître au grand public tout ce dont dispose la Maison, en termes d’opportunités d’hébergement et de restauration”.

Il a également invité les journalistes, techniciens et professionnels des médias, à davantage “s’approprier” la Maison de la Presse-Babacar Touré et d’en faire un “cadre de travail et de recherche où il fait bon vivre”.

“Je m’engage ainsi à poursuivre le développement de cet espace, à encourager l’innovation et à promouvoir une culture d’excellence et de collaboration avec toute la presse nationale et internationale”, a-t-il déclaré.

MK/SMD/BK

Dans la même rubrique
Charger plus dans Dépêches

Voir aussi...

SENEGAL-EDUCATION / Kédougou : l’IEF de Saraya récompense ses meilleurs élèves

Kédougou, 14 juil (APS) – L’Inspection de l’éducation et de la formation de Saraya a…