Saint-Louis, 10 juil (APS) – La mission de facilitation sociale du Projet de relèvement d’urgence et de résilience à Saint-Louis (SERRP) a organisé un dialogue communautaire sur l’émigration clandestine dans le but de sensibiliser les jeunes aux dangers de ce phénomène.

Ce dialogue communautaire s’est tenu, mardi, dans le cadre de la mise en œuvre des activités d’IEC (Information-éducation-communication) du SERRP.

‘’Aujourd’hui, nous avons organisé un dialogue communautaire sur l’émigration clandestine pour sensibiliser les jeunes sur les dangers de ce fléau, mais également pour leur proposer des pistes d’opportunités que le projet a mises en place, notamment sur le volet socio-économique et d’investissement communautaire‘’, a déclaré Aïda Diaw Ndoye.

Socio-économiste au cabinet Malick Sow et associés (MSA), Mme Ndoye s’entretenait avec des journalistes en marge de ce dialogue communautaire organisé sur le site de relogement définitif de Diougop.

Elle a souligné que plusieurs projets socio-économiques, dont des projets dits de première génération, seront mis en œuvre dans le but d’accompagner les jeunes mais aussi les femmes.

Boubacar Tidiane Baldé, chef d’antenne de la Division nationale de lutte contre le trafic de migrants et pratiques assimilées (DNLT), a présenté lors de la rencontre une communication sur la situation de l’émigration clandestine à Saint-Louis.

L’adjudant de police est revenu à cette occasion sur la mission de l’antenne locale de la DNLT et sensibilisé les candidats à l’émigration irrégulière sur les dangers de ce fléau.

La rencontre a vu notamment la présence de Lamine Diagne du service régional des pêches, de Mamadou Fall, président de l’Association des émigrés retournés d’Espagne et de Baye Boly Fall, président du comité de gestion du site de Diougop.

Des responsables des associations de jeunes et des relais communautaires ont également participé à ce dialogue communautaire.

CGD/AMD/ASG/OID

Dans la même rubrique
Charger plus dans Dépêches

Voir aussi...

SENEGAL-SOCIETE-FINANCEMENT / Une enveloppe de 150 millions de FCFA à des institutions de microfinance et groupements de femmes et jeunes

Saly, 22 juil (APS) – La ministre de la Famille et des Solidarités, Maïmouna Dièye, …