Saint-Louis, 26 mai (APS) – L’Institut français de Saint-Louis a abrité, samedi, la cérémonie de présentation de deux ouvrages consacrés à la. vie et l’oeuvre du philosophe sénégalais, Omar Blondin Diop, mort en détention sur l’île de Gorée, le 11 mai 1973.

Intitulés ”Nous voir nous-mêmes du dehors. Réflexions politiques d’Omar Blondin Diop (1967-1970)” et ”Cette si longue quête : vie et mort d’Omar Blondin Diop”, ces livres sont écrits par Florian Bobin, chercheur en Histoire africaine à l’université Cheikh-Anta-Diop de Dakar.

À travers ses deux livres, le chercheur sénégalo-franco-canadien, par ailleurs animateur de webradio, revient sur l’histoire d’Omar Blondin Diop.

‘’J’estimais que c’était important de mener ce travail parce qu’Omar Blondin Diop fait partie de ces figures qui sont à la fois incontournables et insaisissables dans l’histoire politique du Sénégal’’, a déclaré l’auteur en marge de la cérémonie de présentation.

À cette occasion, il est également revenu sur les circonstances de la mort ‘’tragique’’ de cet opposant au régime du président Léopold Sédar Senghor, souhaitant, une réouverture de ce dossier judiciaire.

‘’Omar Blondin Diop est en effet mort en prison en mai 1973 dans des conditions troubles. Et beaucoup d’éléments de l’enquête menée à l’époque sous la supervision du juge en charge de l’affaire, Moustapha Touré, révèlent qu’il y a eu des irrégularités’´, a-t-il fait savoir M. Bobin.

D’après une note parvenue à l’APS, ‘’la vie et la mort d’Omar Blondin Diop représentent un des moments les plus marquants de l’histoire récente du Sénégal’’.

La même source renseigne que ‘’depuis près d’un demi-siècle, la version officielle du suicide d’Omar Blondin Diop est largement contestée par de nombreuses voix dénonçant un assassinat’’.

Né le 18 septembre 1946 à Niamey (Niger), Omar Blondin Diop intellectuel, artiste et militant politique est le premier Sénégalais à intégrer Normale Sup’. Ancien du collège Louis-le-Grand, cette grande figure de la gauche, qui a côtoyé Jean Paul Sartre, est considéré par beaucoup comme un martyr du néocolonialisme.

Florian Bobin, né en 1999 à Bruges, une commune située en Gironde, dans le sud-ouest de France, vit à Dakar.

Dans ‘’Nous voir nous-mêmes du dehors. Réflexions politiques (1967-1970)’’, il recense des écrits de l’intellectuel et révolutionnaire sénégalais, Omar Blondin Diop.

‘’Cette si longue quête : vie et mort d’Omar Blondin Diop’’ est une biographie qui retrace l’itinéraire du révolutionnaire qu’était ce brillant intellectuel mort  jeune, à l’âge de 27 ans.

CGD/AMD/FKS/ABB

Dans la même rubrique
Charger plus dans Culture

Voir aussi...

SENEGAL-SPORTS-REACTION / Championnats d’Afrique : Cheikh Tidiane Diouf fier de son premier sacre continental, au bout d’un parcours “très difficile”

Dakar, 24 juin (APS) – Le nouveau champion d’Afrique du 400 mètres, le Sénégalais Ch…