Saint-Louis, 12 juin (APS) – La région de Saint-Louis (nord) est “globalement bien approvisionnée” en denrées de consommation courante, en prélude à la Tabaski, la fête musulmane à commémorer le 17 juin prochain au Sénégal, a assuré le commissaire aux enquêtes économiques et directeur régional du commerce, Ousmane Diallo.

“On peut considérer que le marché est globalement bien approvisionné, avec suffisamment de denrées de grande consommation. Le rapport qualité-prix est plus ou moins acceptable”, a dit M. Diallo dans un entretien avec l’APS.

Concernant le riz brisé non parfumé par exemple, 132 tonnes sont disponibles en stock, pour un prix au détail variant entre 335 et 350 francs CFA, selon le directeur régional du commerce de Saint-Louis.

“Pour le riz local, nous avons en stock 29 tonnes, avec un prix variant de 350 à 400 francs CFA”, a ajouté le commissaire aux enquêtes économiques.

S’agissant de l’huile, “nous avons à notre disposition 1.407 bouteilles de 20 litres, avec un prix variant entre 1.125 et 1.175 francs CFA”, a indiqué Ousmane Diallo.

L’oignon et la pomme de terre, “des produits très prisés surtout lors de la fête de Tabaski, sont également disponibles en stock”, a-t-il assuré.

“En ce moment, nous avons exclusivement de l’oignon local sur le marché. Les stocks sont de 20 tonnes, pour un prix vraiment acceptable, qui varie de 250 et 300 francs le kilogramme”, a affirmé M. Diallo.

“Il en est de même pour la pomme de terre. Nous avons exclusivement de la pomme de terre locale”, a-t-il dit, précisant que les stocks disponibles sont de 12 tonnes.

Au détail, les prix de cette denrée varient entre 550 et 600 francs CFA, selon le directeur régional du commerce de Saint-Louis.

Les autres produits sont également disponibles sur le marché local, a-t-il ajouté en citant le sucre cristallisé, le lait en poudre, la farine, la tomate, les bonbonnes de gaz et le savon.

“Nous mettons l’accent sur le contrôle des prix”

“On peut considérer, donc, que le marché est très bien approvisionné avec des prix relativement stables et accessibles pour la plupart des consommateurs”, a assuré Ousmane Diallo.

En raison des préparatifs de la fête de Tabaski, “un contrôle quotidien se fait sur le marché”.

“Nous mettons l’accent sur le contrôle des prix”, a-t-il précisé, ajoutant : “C’est un contrôle de la qualité des produits en même temps. Nous essayons aussi de nous assurer de la légalité des transactions commerciales.”

Le directeur régional du commerce de Saint-Louis invite les commerçants à faire preuve de “plus de compassion et de civisme économique”, à veiller à “un approvisionnement correct du marché avec un meilleur rapport qualité-prix”, en tenant compte du “contexte économique assez difficile pour la plupart des ménages”.

Même avec “un personnel réduit”, le service régional du commerce se mobilise pour veiller à un approvisionnement correct du marché local, selon Ousmane Diallo.

“En réalité, nous avons un personnel très réduit : deux commissaires aux enquêtes économiques, moi-même et mon adjointe, un seul contrôleur et deux vérificateurs du contrôle économique. Mais en ces temps exceptionnels, a-t-il dit, tous les agents du service sont mobilisés pour veiller à l’approvisionnement correct et régulier du marché.”

Au Sénégal, la Tabaski ou fête de l’Aïd el-Adha aura lieu lundi 17 juin, selon la Commission nationale de concertation sur le croissant lunaire.

CGD/AMD/BK/ADL/ESF

Dans la même rubrique
Charger plus dans Dépêches

Voir aussi...

SENEGAL-SPORTS / Football : le championnat 2024-2025 démarre le 30 septembre

Dakar, 16 juil (APS) – La saison 2024-2025 du championnat de football du Sénégal va …