Saint-Louis, 4 juil (APS) – La commune de Saint-Louis (nord) compte 12.000 à 15.000 ménages raccordés au réseau d’assainissement des eaux usées, a indiqué jeudi Issa Diallo, chef de section réseau à l’antenne locale de l’ONAS.

‘’Les ménages raccordés au réseau d’eaux usées varient de 12. 000 à 15. 000 ménages dans la commune de Saint-Louis”, a indiqué M. Diallo, dans un entretien accordé à l’Agence de presse sénégalaise (APS).

‘’Ce nombre de ménages raccordés dans la ville est encore insuffisant, car l’assainissement est un droit et un combat à établir dans le long terme’’, a-t-il ajouté, en marge des opérations pré-hivernage  de curage des canalisations d’eaux pluviales de Diamaguène, un quartier de la commune de Saint-Louis.

Il a indiqué que le taux d’accès au réseau d’assainissement tourne actuellement autour de 80 à 85%, dans la commune de Saint-Louis.

Issa Diallo annonce que ”ce nombre de ménages raccordés au réseau des eaux usées va passer de 6.000 à 7.000 dans le cadre du programme d’assainissement dit des dix villes. Ce qui va le porter à environ 20.000 ménages’’.

Concernant les opérations pré-hivernage de curage du réseau de drainage des eaux pluviales, il a indiqué que le taux d’exécution s’élève à 50% sur un objectif de 75% à réaliser cette année, dans la ville de Saint-Louis.

‘’Le réseau de drainage d’eaux pluviales de la ville couvre pratiquement tous les quartiers de la commune, à l’exception des quartiers de Darou, Guinaw Rail, et de Djaminar’’, a précisé M. Diallo.

Abdou Samba Sy, chef de division technique de l’Office national de l’assainissement du Sénégal (ONAS) à Saint-Louis, précise que les opérations pré-hivernage de curage des caniveaux concernent les canaux d’évacuation d’eaux pluviales et les 14 stations de pompage d’eaux pluviales de la ville de Saint-Louis.

Il a appelé à un redémarrage des travaux du programme d’assainissement dit des dix villes, actuellement ”en léthargie”.   ‘’Les travaux de ce programme, exécutés à 60% à Saint-Louis, sont actuellement à la traine à cause de difficultés financières, mais ne sont pas à l’arrêt et nous voudrions un redémarrage de ces travaux’’, a-t-il lancé.

‘’Ce programme d’assainissement des dix villes est un programme d’assainissement qui englobe toute la ville de Saint-Louis, avec l’objectif de réaliser 75 kilomètres de réseau d’assainissement, 10 stations de pompage d’eaux usées et une station de traitement des boues de vidange’’, a-t-il rappelé.

Financé à hauteur de 60 milliards de francs CFA, ce programme cible dix villes : Louga, Saint-Louis, Matam, Tivaouane, Kaolack, Tambacounda, Touba, Rufisque, Pikine et Dakar.

À Saint-Louis, l’une des dix villes bénéficiaires, avec une enveloppe de 16 milliards francs CFA, l’objectif consistera à régler les problèmes d’assainissement de certains quartiers.

La  vieille ville abrite samedi le lancement officiel de la deuxième journée d’investissement humain ”Sétal sunu réew”. 

Cette deuxième journée, comme la première édition lancée le 1er juin dernier par le président de la République, Bassirou  Diomaye Faye,  à Thiaroye Gare, dans le département de Pikine,  est centrée autour de la question des inondations. Elle vise à faire en sorte que les populations s’approprient la propreté et participent activement, avec les structures concernées de l’Etat, à la gestion et  à la prévention des inondations.

AB/CGD/ASG

Dans la même rubrique
Charger plus dans Dépêches

Voir aussi...

SENEGAL-EDUCATION / Kédougou : l’IEF de Saraya récompense ses meilleurs élèves

Kédougou, 14 juil (APS) – L’Inspection de l’éducation et de la formation de Saraya a…