Mbour, 19 mai (mai) – Mille trois cent sept agents, dont deux cent vingt et un contrôleurs sont mobilisés pour conduire le cinquième Recensement général de la population et de l’habitat (RGPH-5) dans le département de Mbour (ouest), a-t-on appris du coordonnateur départemental dudit recensement, Mbacké Diouf.

Les agents recenseurs, au nombre de 1086, sont munis de badges d’identification et disposent de tablettes comportant des cartes mémoires pour la sauvegarde des données qu’ils vont collecter, a-t-il précisé dans un entretien avec l’APS

Ils disposent aussi chacun d’un “powerbank”, réserve d’énergie pour recharge ainsi que de puces GFU pour la communication entre agents recenseurs, contrôleurs et superviseurs. Des véhicules sont mis à la disposition des superviseurs pour faciliter leur travail.

Selon Mbacké Diouf, 23 véhicules sont mis à la disposition des 48 superviseurs de la commune de Mbour.

Dans le processus du dénombrement, renseigne-t-il, il est prévu que chaque superviseur descende sur le terrain deux fois par jour pour contrôler le travail de collecte, la récupération et la remontée des données recueillies par les agents recenseurs.

Les superviseurs disposent aussi disposent de puces GFU leur permettant de communiquer gratuitement avec les agents placés sous leur autorité, ainsi que de “box Wifi” pour la connexion Internet.

Le RGPH-5 a démarré lundi sur tout le territoire national.

L’évaluation de cette opération se fait au jour le jour dans le département de Mbour, à travers un tableau de bord de suivi de la qualité des données collectées.

Des indicateurs tels que le taux de couverture, le taux de progression et la pyramide des âges par exemple sont ainsi obtenus “en temps réel”, à mesure que les superviseurs remontent les données collectées.

MF/BK

 

Dans la même rubrique
Charger plus dans Société
Comments are closed.

Voir aussi...

SENEGAL-POLITIQUE-VIOLENCES / Ziguinchor : après la baisse de la tension, des habitants prient pour la paix

Ziguinchor, 5 juin (APS) –  Le calme régnait, lundi, à Ziguinchor, où des habitants marqué…