Le Ministre de l’Environnement et de la Transition écologique, Daouda Ngom, a lancé, ce jeudi, le projet d’amélioration de la résilience des écosystèmes et des communautés face au changement climatique sur la tracé de la grande muraille verte. Financé par le Canada à hauteur de 25.000 dollars, le PAREC va se consacrer à l’amélioration de la gouvernance climatique inclusive, mais surtout accroître durablement l’efficacité des femmes et des jeunes sur les bonnes pratiques de l’agriculture.

Dans la même rubrique
Charger plus dans APS TV

Voir aussi...

VIDEO / Le Parc national du Niokolo-Koba sort de la liste du patrimoine mondial en péril