Dakar, 28 oct  (APS) – Quatorze volontaires sénégalais enrôlés par France Volontaires se sont engagés, à Dakar, pour des missions de service civique dans les domaines du social, de l’environnement et de l’éducation en France.

Chaque année, France Volontaires, plateforme française du volontariat international d’échange et de solidarité, organise la journée du volontariat français (JVF).  La 12 ème édition de cette manifestation est axée autour du thème : ”Mobilités croisées, réciprocité, pour un partenariat équilibré”, précise un document des organisateurs.

La JVF est l’évènement phare annuel du Réseau des 24 espaces volontaires de France Volontaires à travers le monde. Elle est l’occasion de rencontrer et réunir les acteurs institutionnels et associatifs du volontariat.

Ce sont plus d’une centaine de jeunes sénégalais qui ont pu effectuer une mission de volontariat de service civique en France, pour une durée allant de 6 à 12 mois.

‘’Notre pays a aujourd’hui la possibilité de disposer d’une masse critique de volontaires qui interviennent dans des domaines aussi variés que l’appui des collectivités territoriales mais aussi dans certains secteurs, notamment dans le secteur de l’environnement et de la jeunesse plus particulièrement’’, a déclaré le ministre de la Jeunesse, de l’Entreprenariat et de l’Emploi, Pape Malick Ndour.

Présidant la cérémonie de remise de drapeaux aux volontaires sénégalais, il a remercié France volontaires pour les nombreux efforts consentis depuis plusieurs années pour ‘’la réciprocité, pour un partenariat équilibré, le raffermissement des liens d’amitié et de solidarité mais aussi de travail’’ entre son ministère et France Volontaires.

L’Agence française de développement (AFD) a permis de construire des centres de formation dédiés au volontariat et de pouvoir mobiliser plus de 1300 volontaires nationaux, sous régionaux et internationaux.

‘’Au Sénégal, le volontariat international en entreprise a fait son entrée dans le dispositif sous régional avec l’appui de business France dans le cadre de l’initiative de l’UEMOA. Cette extension du volontariat aux entreprises ouvre de nouvelles perspectives pour désormais envisager le volontariat comme un instrument d’employabilité des jeunes au ministère de la Jeunesse’’, a indiqué M. Ndour.

Il a jugé que l’émigration irrégulière est une ”situation préoccupante, alarmante”, invitant les jeunes à rester au Sénégal. ”Aller à l’aventure ne peut pas être une solution et il existe des opportunités légales dans le cadre de la migration circulaire qui leur permettra de voyager paisiblement et tranquillement’’, a-t-il indiqué.

‘’L’option principale du gouvernement, c’est de les accompagner à rester chez eux et l’Etat du Sénégal est en train de prendre toutes les dispositions pour accompagner les jeunes afin qu’ils puissent avoir un intérêt particulier à rester ici au Sénégal’’, a-t-il dit.

NAN/FD/ASG

Dans la même rubrique
Charger plus dans Dépêches

Voir aussi...

SENEGAL-HIVERNAGE / Touba : Cheikh Tidiane Dièye au chevet des habitants touchés par les inondations

Touba, le 20 juil(APS) – Le ministre de l’Hydraulique et de l’Assainissement, Cheikh…