Kédougou 11 sept (APS) –  Quatorze personnes présentent des blessures graves suite aux affrontements qui ont éclaté lundi entre les forces de défense et de sécurité la commune de Khossanto et le village de Mama Khono où les jeunes protestent contre la modification de l’arrêté du préfet du département de Saraya (Kédougou, est) sur le recrutement de la main d’œuvre locale non qualifiée, a appris l’APS de l’Infirmier chef de Poste (ICP) de Khossanto Abdoul Camara.

“Il y a 14 blessés graves (…) certains ont été évacués au niveau de l’hôpital régional Amath Dansokho de Kédougou. D’autres sont pris en charge actuellement par le service médical de la société minière Endeavour Mining de Sabodala”, a expliqué M. Camara.

Plutôt dans la journée, deux personnes ont été tuées lundi lors de ces manifestations qui ont éclaté dans la commune de Khossanto.

Lundi, à la tombée de la nuit, un calme précaire règne dans la commune de Khossanto et au village de Mama Khono après d’intenses échauffourées tout au long de la journée.

Les affrontement entre les forces de l’ordre et les manifestants ont considérablement baissé d’intensité, même si les principales rues restent barrées dans presque toute la zone.

Les manifestants ont barré la route reliant Sabodala à Bembou à l’aide de débris de briques, de branches et de troncs d’arbre, bloquant toute circulation dans la zone.

PID/MTN

Dans la même rubrique
Charger plus dans Dépêches

Voir aussi...

SENEGAL-PRESSE-REVUE / A la Une, les annonces du chef de l’Etat pour l’accès au logement 

Dakar, 19 juil (APS) – Les annonces du président de la République, Bassirou Diomaye Faye, …