Dakar, 7 sept (APS) – La “Nuit du droit à l’éducation’’, un cadre qui prime les militants pour l’avancement et le progrès du système éducatif, est l’innovation majeure de la troisième édition de la Foire des innovations en éducation et formation (FIEF) ouverte vendredi au Centre culturel Blaise Senghor à Dakar, a constaté u reporter de l’APS.

La troisième édition de la FIEF a connu des “innovations majeures’’ avec la création de la “Nuit du droit à l’éducation’’, selon ses initiateurs.

“Cette initiative travaille pour l’avancement, le progrès et pour plus d’aspects positifs dans le secteur de l’éducation’’, a expliqué Hélène Rama Niang Diagne, présidente du Conseil d’administration de la coalition des organisations en synergie pour la défense de l’éducation publique (Cosydep).

La “Nuit du droit à l’éducation’’ est prévue ce samedi après la clôture des expositions et des panels de la Foire des innovations en éducation et formation.

Cette initiative de la FIEF regroupe divers acteurs autour de panels et d’expositions dans une quinzaine de stands pour réfléchir autour de pratiques et d’idées au bénéfice du système éducatif.

“Au-delà de son caractère populaire, la FIEF est dans son essence éducative, sociale et culturelle”.  En effet, son objectif principal est de créer les conditions d’un dialogue pluriel, positif et constructif, entre les acteurs et partenaires de l’éducation.

Dans son mot d’ouverture le directeur exécutif de la coalition Cheikh Mbow a relevé que “la foire tenue dans le sillage de la rentrée des classes, vise à favoriser une meilleure prise en charge des problèmes du secteur en capitalisant une masse critique de savoirs et de pratiques pour faciliter le processus de transformation qualitative du système éducatif”.

“On y trouve aussi des espaces pour des actions de solidarité sous forme d’opportunités, de don de livres et de matériels scolaires mais aussi et surtout de parrainage d’enfants vulnérables pour accroitre leurs chances de maintien et de réussite dans les lieux d’éducation’’, a poursuivi M. Mbow.

L’ancien ministre de l’Education nationale Kalidou Diallo a, pour sa part, salué la “diversité des offres en produits et de l’innovation au terme de la visite des stands’’.

La FIEF a tenu un panel de clôture ce samedi sur les thématiques en lien avec l’environnement, la politique, l’économie et le social.

AFD/ADL/SBS/MTN

 

Dans la même rubrique
Charger plus dans Dépêches

Voir aussi...

SENEGAL-JUSTICE-STATISTIQUES / La population carcérale estimée à 12910 personnes en 2023 (rapport)

Dakar, 25 juil (APS) – Le dernier rapport de l’Observateur national des lieux de pri…