Dakar, 14 juin (APS) – La Cour d’Etat du Niger a levé, vendredi, l’immunité de l’ancien président, Mohamed Bazoum déchu par un coup d’Etat militaire, le 26 juillet 2023, a appris l’APS de source médiatique.

‘’La Cour a ordonné au fond, après avoir déclaré recevable la requête du commissaire du gouvernement près du tribunal militaire, la levée de l’immunité de M. Mohamed Bazoum’’, rapporte l’Agence nigérienne de presse (ANP).

Par cette décision, ‘’Mohamed Bazoum pourrait être poursuivi notamment pour haute trahison, complot ayant pour but de porter atteinte à la sûreté de l’Etat et apologie du terrorisme’’, renseigne la même source.

La Cour d’État qui a été créée quelques mois après la prise de pouvoir par le Conseil national pour la sauvegarde de la patrie, concentre les compétences de la Cour de cassation et du Conseil d’État.

FD/SBS/OID/AKS

Dans la même rubrique
Charger plus dans Dépêches

Voir aussi...

SENEGAL-BASKET / Coupe du maire de Dakar : le DUC s’adjuge le trophée pour la deuxième année consécutive

Dakar, 20 juil (APS) – L’équipe du Dakar université club (DUC) a remporté, samedi, p…