Dakar, 19 mai (APS) – Le ministre de la Communication, des Télécommunications et de l’Economie numérique, Moussa Bocar Thiam, a invité vendredi les opérateurs de téléphonie à soutenir  les jeunes sénégalais dans le domaine de la formation.

‘’Nous voulons avoir une académie de formation pour chaque opérateur au Sénégal. D’ailleurs, avec la 5G, nous allons en faire une exigence, pour que chaque opérateur ait son académie pour former les jeunes sénégalais’’, a-t-il déclaré.

Il intervenait, vendredi, lors d’une cérémonie de remise de diplômes à la 4ème promotion de Sonatel Academy, organisée dans le cadre de la semaine du numérique.

Plus de 100 jeunes ont été formés sur une période de 10 mois dans le cadre du 4ème programme éducatif de coopération avec le Luxembourg. Ces jeunes ont été formés aux métiers de management des réseaux, de développement web mobile, de la référence digitale et dans la création d’applications en ligne.

‘’C’est l’occasion d’interpeller les autres opérateurs, interpeller l’écosystème de manière générale pour que, dans leurs programmes, ils mettent en place des dispositifs pour soutenir les jeunes et les accompagner dans la formation dans le domaine du numérique’’, a dit le ministre.

Le numérique, c’est le présent et l’avenir, a-t-il indiqué, ajoutant que le Sénégal a beaucoup à gagner dans ce secteur qui est transversal.

‘’Donc les jeunes doivent saisir les innombrables opportunités qu’offre le numérique’’, a-t-il insisté.

Moussa Bocar Thiam a félicité la Sonatel pour cette initiative. ‘’On a vu la qualité des jeunes diplômés. C’est une dynamique que beaucoup d’entreprises et d’autres secteurs doivent essayer de multiplier’’, a-t-il plaidé.

Il a rappelé qu’il ne revenait pas à l’Etat seul de créer les conditions de l’employabilité des jeunes. ‘’Il revient aussi au secteur privé d’impulser une dynamique pour créer des emplois et de les former afin d’avoir des ressources humaines qui répondent aux besoins des entreprises’’, a-t-il souligné.

Amsatou Sène, qui travaille actuellement comme ‘’social manager’’ dans une organisation de la place, fait partie des jeunes à avoir bénéficié de la formation. ‘’’Je suis très contente pour tout ce j’ai appris durant ces 10 mois de formation et 3 mois de stage. J’ai appris tout ce qui est création Web, management des réseaux sociaux,  et les autres aspects du numérique’’, a-t-elle confié.

ABD/OID/ASG

Dans la même rubrique
Charger plus dans economie

Voir aussi...

SENEGAL-GAMBIE-COMMERCE / Dakar et Banjul veulent relever le niveau de leurs échanges commerciaux 

Saly, 20 juil (APS) – Le ministre sénégalais de l’Industrie et du Commerce, Serigne …