Kaolack, 26 sept (APS) – La Sen’eau (Eau du Sénégal), l’entreprise en charge de l’exploitation et de la distribution de l’eau potable en zone urbaine et péri-urbaine du Sénégal, a mis en place un important dispositif d’amélioration de l’accès à l’eau à l’occasion du Gamou international de Médina Baye, a assuré son directeur territorial des régions de Kaolack (centre), Kaffrine et Fatick, Ibra Fall Wadji.

 ‘’On a mis en place un dispositif d’amélioration de l’accès à l’eau qui se fait à travers les branchements sociaux, les extensions sociales, les sites d’hébergement et les points d’eau’’, a-t-il notamment déclaré;

Il s’exprimait dans un entretien avec l’APS, au terme d’une visite de courtoisie auprès du khalife général de Médina Baye, Cheikh Mouhamadou Mahi Ibrahima Niass.

Cette visite a permis à la délégation de Sen’eau de faire le point sur les travaux réalisés dans le cadre des préparatifs de l’édition 2023 du Gamou.

La cité religieuse de Médina Baye célèbre mercredi son Mawlid international (Gamou), qui marque la naissance du prophète Mouhammad (PSL). L’évènement est organisé par la Jamhiyatu Ansaru-Diin, une structure qui revendique plus de 500 millions de disciples de Baye Niass à travers le monde.

Pendant une dizaine de jours, des milliers de disciples venant de plusieurs pays d’Afrique, d’Europe, des Amériques, d’Asie et de l’Australie convergent vers Médina Baye pour célébrer le Gamou et le Gamouwaate.

Des délégations officielles participent à l’évènement qui sera aussi marqué par la journée Al-Quds dédiée à la cause palestinienne.

Globalement, Sen’eau a pu réaliser 1447 mètres d’extension et un peu plus de 190 branchements sociaux pour la commune. Pour le compte du Comité d’organisation des manifestations et activités de la Fayda (COMAF), 45 branchements sociaux ont été réalisés.

Il a aussi signalé que 250 points d’eau ont été mis en place dans les rues de Médina Baye. Ces points d’eau permettent à certains pèlerins de pouvoir s’approvisionner en eau potable, tout en aidant à améliorer le dispositif d’accès à l’eau.

Une flotte de vingt camions-citernes d’eau mis à la disposition du COMAF, un dispositif qui sera piloté de façon conjointe. ‘’Parce qu’on fait régulièrement des enquêtes pour faire l’état des lieux et voir quelles sont les zones qu’on peut améliorer. Et nous le faisons de façon intelligente avec le COMAF qui pilote toutes ces activités-là’’, a souligné M. Wadji.

‘’L’Etat du Sénégal a consenti beaucoup d’efforts pour mettre à la disposition des populations ces ouvrages hydrauliques qu’on voit dans les différents quartiers. On appelle à nos concitoyens de nous aider à les préserver pour leur assurer une durée de vie maximale’’, a lancé le directeur territorial de Sen’eau.

Il a, en outre, invité les populations a ‘’plus d’économie’’, surtout en cette période de forte demande avec l’affluence qui se fera à Médina Baye dans les prochaines heures.

‘’Donc, il sera très important qu’on fasse les gestes de préservation et/ou d’économie d’eau dans les différents foyers qui reçoivent des personnes’’, a-t-il insisté. 

ADE/ASG/MTN

Dans la même rubrique
Charger plus dans Dépêches

Voir aussi...

SÉNÉGAL--COLLECTIVITES-ENVIRONNEMENT / Touba se prépare à reboiser 80 000 plants sur 50 kilomètres (ministre)

Touba, 22 juil (APS) – La ville de Touba (centre) se prépare à reboiser près de 80 0…