Matam, 26 oct (APS) – Un comité de pilotage sera mis en place pour renforcer la lutte contre l’éradication des mutilations génitales féminines dans la région de à Matam avec l’implication de toutes parties prenantes, a indiqué la présidente du Réseau des jeunes pour l’éradication des MGF et des mariages d’enfants, Ndèye Fatma Ndao.

”L’objectif du projet est qu’il soit communautaire, c’est à dire que tout vienne de la communauté. C’est ainsi que nous comptons mettre en place ce comité de pilotage pour que ces membres regardent ensemble comment faire pour atteindre les objectifs fixés pour éradiquer les MGF et les mariages d’enfants”, a-t-elle expliqué.

Mme Ndao prenait part, mercredi, à un Conseil départemental de développement (CDD) au cours duquel, il a été présenté le projet initiative des jeunes pour le respect des droits des femmes et filles pour l’élimination des MGF “Taxawu Jiggen Yi”, en présence du préfet de Matam, Souleymane Ndiaye et de l’adjoint au sous-préfet de Ogo, Birahim Fall.

Pour elle, les acteurs sont conscients que c’est ”un travail de longue haleine et d’un dur labeur”.

Elle espère qu’avec l’implication de tout le monde, l’éradication des mutilations génitales féminines et les mariages d’enfants, sera une réalité dans la région de Matam.

”Il est prévu des activités de sensibilisation et de plaidoyer pour atteindre l’objectif qui vont se faire avec les jeunes et pour les jeunes, dont une trentaine qui ont été formés pour la sensibilisation et le plaidoyer’’, a-t-elle soutenu.

Par ailleurs, a-t-elle laissé entendre, Matam est une zone sensible et que les acteurs ne ”veulent pas heurter les croyances des populations”.

AT/SBS/ASB/OID

Dans la même rubrique
Charger plus dans Dépêches

Voir aussi...

SENEGAL-MONDE-SPORTS / ”L’Afrique accueille, Dakar célèbre”, slogan des JOJ Dakar 2026

Dakar, 23 juil (APS) – Le Comité d’organisation des Jeux Olympiques de la Jeun…