Matam, 28 oct (APS) – Le médecin-chef du district sanitaire de Matam, docteur Alioune Mbacké, a annoncé, vendredi, que la Direction générale de la santé compte vacciner dans la région de Matam (nord-est) plus de 50 000 jeunes filles âgées de 9 à 14 ans contre le cancer du col de l’utérus.

“Il est prévu de vacciner plus de 50 000 jeunes filles de 9 à 14 ans. Un travail entamé depuis une semaine avec la participation de nombreux prestataires et de sages-femmes, en collaboration avec les acteurs de l’éducation”, a-t-il dit.

Le Dr Mbacké intervenait à l’école primaire Thierno Aboubacry Bâ de Gourel Serigne, lors de la journée de vaccination contre le cancer du col de l’utérus dédiée aux élèves des écoles de la commune de Matam.

Il a signalé que 50 établissements scolaires ont été visités, permettant la vaccination de toutes leurs pensionnaires âgées de 9 à 14 ans.

Il a rappelé que pour ”se prévenir de cette maladie, la meilleure manière est de vacciner les jeunes filles pour les protéger définitivement de ce cancer quand elles seront en âge avancé”.

Cinq cents femmes ont été dépistées au centre de santé de Matam, a-t-il indiqué, ajoutant que ”des légions précancéreuses ont été dépistées, leur évitant la survenue du cancer à un stade avancé”.

Le médecin-chef du district sanitaire de Matam compte sur les ”bajenou gox” (marraines de quartier), pour sensibiliser les filles qui ne sont pas dans les écoles à travers des visites à domicile afin d’atteindre toutes les jeunes filles âgées entre 9 et 14 ans.

AT/ADL/ASG

Dans la même rubrique
Charger plus dans Dépêches

Voir aussi...

SENEGAL-MONDE-SPORTS / Jeux olympiques de Paris : une prime de 11 millions accordée à chaque athlète

Dakar, 12 juil (APS) – L’Etat du Sénégal a octroyé une prime spéciale de onze millio…