Dakar, 2 juin (APS) – Neuf personnes ont été tuées au cours de violentes manifestations, jeudi, à Dakar et à Ziguinchor, a déclaré le ministre de l’Intérieur, Antoine Diome.

‘’Nous avons constaté des violences ayant entraîné des destructions sur des biens publics et privés. Ces violences ont malheureusement causé neuf décès à Dakar et à Ziguinchor’’, a annoncé M. Diome lors d’un point de presse, dans la nuit de jeudi à vendredi.

De violentes manifestations ont eu lieu dans la capitale sénégalaise et dans d’autres villes du Sénégal, dont Ziguinchor. 

Elles ont eu lieu à la suite de l’annonce de la condamnation de l’opposant Ousmane Sonko, maire de Ziguinchor, dans le sud du pays, à deux ans de prison ferme pour ‘’corruption de la jeunesse’’, dans son procès pour viol et menaces de mort sur la personne d’Adji Sarr, une ex-masseuse, employée d’un salon de beauté à Dakar.

En présence du porte-parole du gouvernement, Abdou Karim Fofana, et du ministre de la Communication, Moussa Bocar Thiam, Antoine Diome a annoncé une restriction temporaire des réseaux sociaux au Sénégal.

‘’L’Etat du Sénégal, en toute souveraineté, a décidé de suspendre temporairement l’usage de certaines applications digitales par lesquelles se font les appels à la violence et à la haine’’, a-t-il dit.

M. Diome a aussi invité les médias classiques à ne pas ‘’diffuser des messages de haine’’.

‘’Nous rappelons aux médias l’importance du respect du Code de la presse, qui permet à l’autorité administrative de prévenir ou de faire cesser toute atteinte à la sûreté de l’Etat ou à l’intégrité du territoire national’’, a prévenu le ministre de l’Intérieur.

MTN/ESF

Dans la même rubrique
Charger plus dans Dépêches

Voir aussi...

SENEGAL-TRANSPORTS / Transports : vers l’élaboration de stratégies répondant aux besoins actuels et futurs

Dakar, 18 juil (APS) – Le ministre des Infrastructures et des Transports terrestres et aér…