Dakar, 3 juin (APS) – 15 personnes ont été tuées au cours de violentes manifestations entre jeudi et vendredi à Dakar et à Ziguinchor, a révélé samedi le ministre de l’Intérieur, Antoine Diome.

Dans une liaison téléphonique avec la TFM (Télévision futurs médias, privée), le ministre de l’Intérieur a fait le point sur les pertes en vies humaines suite aux violentes manifestations notées à Dakar et à Ziguinchor, en parlant de “15 personnes tuées dans les dernières 48 heures”.

Le ministre de l’Intérieur a aussi accusé une infiltration des manifestants à Dakar et dans les régions.

“En mars 2021, j’avais parlé de l’existence de forces occultes. Beaucoup n’y croyait pas. Mais effectivement il y’ a une infiltration massive de forces occultes”, a insisté Antoine Diome.

De violentes manifestations ont eu lieu dans la capitale sénégalaise et dans d’autres villes du Sénégal, dont Ziguinchor à la suite de l’annonce de la condamnation de l’opposant Ousmane Sonko à deux ans de prison ferme pour “corruption de la jeunesse”, dans son procès pour viol et menaces de mort sur la personne d’Adji Sarr, une ex-masseuse, employée d’un salon de beauté à Dakar.

MTN

Dans la même rubrique
Charger plus dans Dépêches

Voir aussi...

SENEGAL-MONDE-SPORTS / ”L’Afrique accueille, Dakar célèbre”, slogan des JOJ Dakar 2026

Dakar, 23 juil (APS) – Le Comité d’organisation des Jeux Olympiques de la Jeun…