Diourbel, 6 mai (APS) – Le ministre des Collectivités territoriales, de l’Aménagement et du Développement des territoires, Mamadou Talla, a procédé, samedi, à l’inauguration du nouveau centre d’état civil, un bâtiment érigé dans l’enceinte de la municipalité de Diourbel, a constaté l’APS

”La construction de ce bâtiment s’inscrit dans le cadre du vaste programme de modernisation et de sécurisation de l’état civil, entamé ces dernières années pour le gouvernement du Sénégal avec un appui financier de l’Union européenne”, a expliqué le ministre lors de cette cérémonie d’inauguration jumelée aux activités de lancement de la caravane nationale de sensibilisation sur l’état civil.

L’ambassadeur de l’Union européenne au Sénégal, Jean-Marc Pisani, l’adjoint au gouverneur, Oumar Ndiaye et le maire de la ville de Diourbel, Malick Fall, ont pris part cette rencontre, en marge de laquelle 20 motos ont été livrés pour faciliter le déplacement des agents.

Selon Mamadou Talla, l’Etat du Sénégal, dans le cadre d’un vaste programme de modernisation et de sécurisation de l’état civil, a entamé ”la construction et la réhabilitation de 52 centres d’état civil pour un objectif final de 601, en raison d’un centre par collectivité territoriale”.

Le ministre des Collectivités territoriales, de l’Aménagement et du Développement des territoires a aussi révélé que quelques ”cinq millions d’actes sont déjà numérisés’’.

Ce processus d’informatisation s’inscrit dans le cadre de la mise en place d’un ”registre national devant permettre une interaction de toutes les structures utilisatrices d’actes d’état civil”, a-t-il poursuivi.

L’ambassadeur de l’Union européenne à Dakar, Jean-Marc Pisani, a pour sa part insisté sur la pertinence d’une bonne ”campagne de sensibilisation, combinée à la mise en place d’un fichier national unique pour résorber ce gap”.

”Avec une moyenne nationale de 77%, des efforts importants restent encore à faire pour un enregistrement massif des populations à l’état civil”, a relevé le diplomate.

MK/SMD

Dans la même rubrique
Charger plus dans REGIONS

Voir aussi...

SENEGAL-SANTE / Un rapport met en exergue la baisse de la prévalence du VIH/Sida

Dakar, 23 juil (APS) – Le taux de prévalence du VIH/sida au Sénégal est passé de 3% …