De l’envoyé spécial de l’APS, Serigne Mbaye Dramé

Saint-Pétersbourg, 28 juil (APS) – Le président de la République Macky Sall, a rappelé, vendredi, l’excellence des relations entre l’Afrique et la Russie qui ont une longue histoire commune, invitant toutefois les deux parties à donner un contenu plus “consistant” à leur coopération économique.

”Les relations politiques russo-africaines sont excellentes. Je m’en félicite. Mais je pense que nous avons encore des efforts à faire pour donner un contenu plus consistant à notre coopération économique”,  a soutenu le chef de l’Etat sénégalais.

Il s’exprimait lors de la session plénière du deuxième sommet Russie-Afrique, qui s’est ouverte jeudi à Saint-Pétersbourg pour deux jours.

Quelque dix-sept chefs d’Etat africains prennent part à cette rencontre avec le président de la Fédération de Russie, Vladimir Poutine. Beaucoup d’autres pays africains sont représentés par leur chef de gouvernement ou leur ministre en charge de la Défense ou  des Affaires étrangères.

“Je me réjouis de vous retrouver pour la troisième fois en deux ans”, a lancé d’emblée Macky Sall, en s’adressant à son homologue Vladimir Poutine.

Entre autres membres de la délégation sénégalaise à ce sommet, le président Sall est accompagné de la ministre des Affaires étrangères et des Sénégalais de l’extérieur Aissata Tall Sall.

”Le potentiel de notre partenariat est énorme :  L’Afrique, c’est 30 millions de Km2, plus d’un milliard trois cents millions d’habitants. La Russie, c’est plus de 17 millions de km2 et plus de 144 millions d’habitants”, a relevé le président sénégalais.

”Ensemble, notre continent et votre pays constituent un géant démographique et disposent de l’essentiel des ressources naturelles de la planète”, a-t-il poursuivi.

Une particularité, selon lui, qui devrait permettre aux deux entités de ”coopérer dans quasiment tous les domaines, citant notamment l’ agriculture et l’agroalimentaire, les infrastructures et les hydrocarbures, les mines, le transport, l’industrie et TIC.

Dans cette perspective, Macky Sall a insisté sur la nécessité d’adopter des mécanismes adéquats et performants pour un partenariat “d’égale dignité”.

“On l’aura remarqué. Je n’ai pas parlé d’aide, parce qu’en réalité, je ne crois pas à la notion de l’aide”, a-t-il poursuivi.

Ce dont l’Afrique a besoin, selon lui, “c’est de combattre l’injustice d’un système (économique et financier) que nous combattons au quotidien”.

Il s’agit, a-t-il ajouté, “d’un combat pour la dignité qui transcende les générations”.

Le président Macky Sall a aussi invité ses pairs à la “solidarité à l’échelle du continent” dans les partenariats, contrairement aux approches “micro-Etat sans efficacité et qui font perdre du temps”.

Il a aussi félicité la Russie pour son soutien à l’adhésion de l’Afrique au groupe du G-20. Ce qui doit se poursuivre avec une réforme du Conseil de sécurité de l’ONU en vue d’une ”gouvernance mondiale plus juste et inclusive qui donne à l’Afrique plus de places face aux enjeux du moment”, a encore fait valoir Macky Sall.

Le président de la République a aussi réitéré son appel à une “désescalade” dans le conflit russo-ukrainien pour une levée des contraintes contre la circulation des denrées et des produits fertilisants à destination de l’Afrique.

A une interpellation du président Macky Sall pour un système de coopération gagnant-gagnant, Vladimir Poutine a répondu avec humour en disant: “C’est pour cela que nous sommes là aujourd’hui”.

SMD/MTN/ASG

Dans la même rubrique
Charger plus dans Dépêches

Voir aussi...

SENEGAL-MONDE-SPORTS / ”L’Afrique accueille, Dakar célèbre”, slogan des JOJ Dakar 2026

Dakar, 23 juil (APS) – Le Comité d’organisation des Jeux Olympiques de la Jeun…