Louga, 1ᵉʳ juillet (APS) – La commune de Sagatta Djoloff, dans la région de Louga (nord-ouest) a inauguré lundi sa nouvelle case des tout-petits, une infrastructure réalisée avec le soutien d’émigrés basée à Saragosse, en Espagne.

“Ce bijou répond à une demande pressante et contribuera grandement à l’éducation de nos enfants, mais également il marque un pas significatif dans l’amélioration de l’accès à l’éducation pour les jeunes enfants de cette localité rurale”, a déclaré Pape Ndiaye, président de l’association des ressortissants de Louga résidant à Saragosse.

L’infrastructure comprend deux salles de classe, un bureau administratif, ainsi que des installations sanitaires modernes. Son coût total est estimé à 13 millions 800 mille francs CFA, a-t-il précisé à des journalistes en marge de la cérémonie d’inauguration.

Bocar Coulibaly, sous-préfet de l’arrondissement de Sagatta Djoloff, a salué cette initiative qui, dit-il, est en accord avec “les aspirations éducatives du Sénégal”.

Il a plaidé pour “un soutien continu de la part des autorités locales pour garantir la sécurité et la maintenance de cette précieuse infrastructure”.

La maire de Sagatta Djoloff, Coumba Diaw, a de son côté relevé “l’implication directe de la municipalité dans la réalisation de ce projet”.

“Cet établissement scolaire est le résultat d’un partenariat exemplaire. Maintenant, c’est à nous, en tant que communauté, d’assurer son entretien et sa pérennité”, a-t-elle ajouté.

Cheikh Lo, le représentant de l’inspecteur de l’éducation et de la formation (IEF) du département de Linguère, dont dépend Sagatta Djoloff, a fait part de “satisfaction”, avant d’appeler à étendre au secondaire le modèle de cantines scolaires en place dans le primaire dans cette zone, en vue de lutter contre l’abandon scolaire dans la région.

Des représentants de l’administration, des responsables du secteur de l’éducation ainsi que des personnalités politiques locales, coutumières et religieuses ont pris part à l’inauguration de la nouvelle case des tout-petits de Sagatta Djoloff, une cérémonie marquant une “nouvelle étape dans le développement éducatif et social de la région, selon le représentant de l’IEF.

DS/BK

Dans la même rubrique
Charger plus dans Dépêches

Voir aussi...

SENEGAL-HABITAT / Département de Mbacké : seuls 35 % des constructions font l’objet d’une demande d’autorisation

Mbacké, 16 juil (APS) – Seuls 35 % des constructions du département de Mbacké (centre) fon…