Thiès, 4 juil (APS) – L’ingénieur et homme d’affaires Abdoulaye Diao, dit Baba Diao, décédé mercredi à l’âge de 79 ans, a été inhumé, jeudi, au cimetière du quartier Mbambara, à Thiès (ouest), sa ville natale.

Des personnalités religieuses, politiques et du monde des affaires étaient présentes à l’enterrement. La dépouille a été acheminée à Mbambara, à la suite de la prière mortuaire qui s’est déroulée à la mosquée de Moussanté, un autre quartier de la ville.

Le porte-parole du khalife général des mourides, le guide religieux Serigne Habib Sy Mansour, le maire de Thiès, Babacar Diop, son prédécesseur Talla Sylla, et l’homme d’affaires Bara Tall étaient dans l’immense procession funèbre.

‘’Baba Diao […] était un homme bien, un homme de bien’’, a témoigné Talla Sylla. ‘’C’était un homme généreux, discret et travailleur, prompt à partager ses biens avec les gens en toute discrétion.’’

M. Sylla rappelle que le défunt soutenait l’initiative ‘’Wagnou daara’’, dont il était l’auteur, pour offrir des repas aux nécessiteux et aux élèves des écoles coraniques, durant la pandémie de Covid-19 notamment.

‘’Il était soucieux de l’intérêt général […] Les disciples de toutes les confréries musulmanes croyaient tous qu’il était des leurs’’, a ajouté l’ex-maire de Thiès en évoquant les nombreux emplois offerts par Baba Diao.

L’imam Tafsir Babacar Ndiour, qui a dirigé la prière mortuaire, dit avoir perdu à la fois un ‘’grand-frère’’, un ‘’ami’’ et un ‘’confident’’.

Le défunt aidait de nombreux élèves à passer l’examen du baccalauréat en leur fournissant un encadrement dans les mathématiques, un domaine dans lequel il était réputé brillant, a rappelé l’imam. ‘’Il a partagé ses biens […] avec les autres.’’

‘’Il a travaillé pour le Sénégal, il aimait la ville de Thiès et ses habitants’’

Selon Tafsir Babacar Ndiour, Baba Diao avait obtenu une prestigieuse bourse d’études, grâce au président de la République de l’époque, Léopold Sédar Senghor (1906-2001), qui tenait à récompenser son éclatant succès à l’examen du baccalauréat.

L’ingénieur Baba Diao a rédigé les textes fondateurs de PETROSEN, la Société des pétroles du Sénégal, a rappelé le guide religieux. Il avait également mis son expertise au service de la PETROSI, une société nationale pétrolière ivoirienne, selon Tafsir Babacar Ndiour.

Baba Diao ‘’a travaillé pour le Sénégal, il aimait la ville de Thiès et ses habitants’’, a-t-il dit, ajoutant que de nombreux habitants de la ville ont bénéficié de sa générosité.

Le défunt était le fondateur d’ITOC, l’International Trading Oil and Commodities Corporation. Cette société spécialisée dans le négoce international de pétrole brut et de produits raffinés est un partenaire de premier plan de l’État du Sénégal.

Baba Diaio est le fondateur de la Banque Outarde, laquelle est décrite par son site Internet comme une ‘’banque sénégalaise 100 % dédiée aux entreprises et aux entrepreneurs’’.

Plusieurs fois lauréat du Concours général sénégalais, il s’était inscrit au lycée Louis-Le-Grand de Paris, avant de rejoindre l’Institut français du pétrole et l’École centrale de Lille (France).

Revenu au Sénégal à la fin de ses études, Baba Diao avait intégré la fonction publique, avant d’entamer une longue carrière d’homme d’affaires. Dans le secteur pétrolier d’abord, le secteur bancaire ensuite.

La simple évocation de son nom faisait penser à la société ITOC, fortement médiatisée à un moment donné en raison de sa contribution à l’approvisionnement du pays en combustibles essentiels à la production d’électricité pour les ménages et les entreprises.

ADI/SMD/ESF

Dans la même rubrique
Charger plus dans Dépêches

Voir aussi...

SÉNÉGAL-ÉNERGIE-INFRASTRUCTURES / Transport de l’électricité : Le sous-secrétaire d’État américain Kurt Campbell ‘’enthousiasmé’’ par l’état d’avancement du projet

Dakar, 17 juil (APS) – Le sous-secrétaire d’État américain, Kurt Campbell, s’est dit…