Dakar, 6 oct (APS) – L’État du Sénégal a décidé de maintenir la ‘’suspension’’ de la plateforme TikTok dans son territoire, en attendant de trouver avec elle un ‘’accord’’, a déclaré, jeudi, à Dakar, le ministre de la Communication, des Télécommunications et de l’Économie numérique, Moussa Bocar Thiam.

TikTok fait l’objet d’une ‘’suspension’’ au Sénégal, depuis le 2 août dernier. Le gouvernement sénégalais reproche au réseau social ‘’la diffusion de messages haineux et subversifs menaçant la stabilité du pays’’.

Cette mesure sera levée lorsque ses dirigeants et l’État du Sénégal arriveront à un ‘’accord global, écrit et signé par toutes les parties’’, a déclaré M. Thiam à la presse après s’être entretenu avec une délégation de TikTok.

‘’À ce moment-là, la suspension sera levée. En attendant, elle est maintenue jusqu’à la fin de nos échanges’’, a-t-il soutenu. ‘’En juillet dernier, nous avons constaté qu’il y avait beaucoup de messages subversifs véhiculés par elle (TikTok), des messages constituant une menace pour la sécurité publique.’’

‘’L’État, dans sa mission de sauvegarde de la sécurité publique, a pris la mesure de restreindre l’accès à cette application dans le territoire national’’, a affirmé Moussa Bocar Thiam, soutenant qu’à l’aide de cette application mobile de partage de vidéos, ‘’des personnes incitaient les Sénégalais à l’insurrection et poussaient les jeunes à commettre des infractions’’.

Le gouvernement sénégalais, ‘’depuis que cette mesure a été prise’’, a ‘’eu plusieurs échanges avec les responsables de TikTok’’, a-t-il poursuivi.

‘’Au cours de nos échanges qui vont se poursuivre, il faut que la plateforme puisse indiquer aux autorités [du Sénégal] un point focal qui pourra, chaque fois qu’il y a des faux comptes ou des comptes subversifs’’, veiller à ‘’les supprimer par des moyens efficaces’’, a dit Moussa Bocar Thiam.

‘’Nous demandons aussi que cette plateforme puisse avoir une représentation ici, au Sénégal. Nous avons besoin de savoir quels […] contenus elle propose aux Sénégalais’’, a-t-il ajouté.

Les membres de la délégation de TikTok ‘’se sont engagés à montrer à l’État du Sénégal que les algorithmes développés pour le Sénégal sont contrôlés pour éviter les contenus pouvant nuire aux jeunes notamment’’, a rapporté M. Thiam à la presse.

‘’Les discussions n’en sont pas encore à leur terme. C’est la raison pour laquelle TikTok ne se prononcera pas’’, a-t-il poursuivi à la suite d’une réunion à huis clos avec ses représentants.

ESF

Dans la même rubrique
Charger plus dans Dépêches

Voir aussi...

SENEGAL-MONDE-SPORTS / ”L’Afrique accueille, Dakar célèbre”, slogan des JOJ Dakar 2026

Dakar, 23 juil (APS) – Le Comité d’organisation des Jeux Olympiques de la Jeun…