Dakar, 10 nov (APS) – Les quotidiens abordent dans leur livraison du week-end la nomination de Macky Sall, par Emmanuel Macron, au poste d’envoyé spécial du Pacte de Paris pour les peuples et la planète (4P).

Le président sénégalais a été choisi par son homologue français, vendredi, à Paris, où il prenait part à un forum sur la paix et le suivi d’un sommet tenu en juin dernier, dans la capitale française, pour ‘’un nouveau pacte financier mondial’’.

‘’Je remercie le président Emmanuel Macron pour son invitation au Forum de Paris. Devant les pays et institutions partenaires, j’ai accepté avec plaisir sa proposition d’être l’envoyé spécial du Pacte de Paris pour la planète et les peuples, afin d’aider à la mise en œuvre […] des conclusions du sommet de Paris de juin 2023 pour un nouveau pacte financier mondial’’, a déclaré M. Sall.

Bés Bi Le Jour considère cette nomination comme un ‘’effet du renoncement au troisième mandat’’ du président sénégalais.

Il y a eu un moment où ‘’les nerfs étaient tendus entre Emmanuel Macron et Macky Sall, parce que le Français, en plus de s’opposer à un troisième mandat’’ de son homologue du Sénégal, ‘’s’était rapproché d’Ousmane Sonko en lui envoyant des émissaires’’, rappelle Bés Bi Le Jour.

En le désignant envoyé spécial du 4P, ‘’Emmanuel Macron lui ouvre une vie internationale après le pouvoir’’, ajoute-t-il.

Le ‘’coup de pouce d’Emmanuel Macron’’

‘’Emmanuel Macron jette des fleurs à Macky Sall’’, titre Libération, selon lequel le président français range le chef de l’État sénégalais dans la catégorie des leaders qui ‘’protègent leur pays des troubles’’.

Le rôle de Macky Sall dans l’exercice des fonctions d’envoyé spécial du 4P sera de ‘’plaider pour un meilleur accès des Africains au circuit financier mondial’’, écrit EnQuête, selon lequel le président sénégalais sera également chargé de travailler à ‘’une meilleure adaptabilité des pays africains aux changements climatiques’’.

‘’Macky Sall trouve un point de chute à quelques mois de la fin de son mandat’’, note L’As.

‘’Il lui a suffi d’aller à Paris pour pouvoir se caser. On peut alors comprendre tous ces jeunes qui cherchent à atteindre les rives de l’Europe dans l’espoir de trouver un emploi’’, plaisante Le Quotidien.

Ce sont des fonctions d’‘’ambassadeur de la justice climatique’’ que va exercer Macky Sall, explique L’Observateur, estimant que c’est ‘’un emploi sur mesure pour celui qui va quitter la présidence sénégalaise dans quatre mois’’.

‘’Macky Sall trouve un emploi à quatre mois de son contrat présidentiel’’, ajoute-t-il.

De ‘’nouvelles perspectives’’

WalfQuotidien parle du ‘’coup de pouce d’Emmanuel Macron’’ pour son homologue sénégalais.

‘’Après l’avoir poussé dans le dos et organisé son renoncement à une troisième candidature, Emmanuel Macron aide Macky Sall à trouver un job’’, commente-t-il, Sud Quotidien notant que ‘’de nouvelles perspectives s’ouvrent’’ au dirigeant sénégalais.

‘’Sa mission’’ va consister, entre autres tâches, à ‘’booster, par son leadership et son entregent, les financements destinés à la lutte contre le réchauffement climatique et la pauvreté’’, écrit Le Soleil sur sa une.

En raison de la décision de son homologue français, ‘’le président Macky Sall sait déjà où il va rebondir, avant même de transmettre le pouvoir en avril 2024’’, lit-on dans le même journal.

ESF

Dans la même rubrique
Charger plus dans Dépêches

Voir aussi...

SENEGAL-HIVERNAGE / Touba : Cheikh Tidiane Dièye au chevet des habitants touchés par les inondations

Touba, le 20 juil(APS) – Le ministre de l’Hydraulique et de l’Assainissement, Cheikh…