Dakar, 27 oct (APS) – Le Sénégal étant un pays connu pour sa diversité en matière de religion, ses pouvoirs publics doivent, dans l’exercice de leurs fonctions, accorder ‘’une place centrale’’ aux autorités religieuses, a déclaré, vendredi, à Dakar, le ministre des Transports aériens et du Développement des infrastructures aéroportuaires, Antoine Mbengue.

‘’Le Sénégal est un pays de diversité ethnique et religieuse. C’est pour cette raison que nous devons accorder une place centrale à nos autorités religieuses, afin de bien réussir nos missions respectives’’, a dit M. Mbengue lors d’une visite de courtoisie qu’il a effectuée au domicile de l’archevêque de Dakar, Benjamin Ndiaye.

Le Sénégal est un État laïc, mais il assume sa diversité religieuse, a-t-il souligné.

‘’Cette visite est une opportunité pour moi de remercier l’Église chrétienne pour la formation reçue d’elle, car j’ai été au petit séminaire de Ngazobil, ensuite au collège saint Gabriel de Thiès, avant de poursuivre mes études à l’université Cheikh-Anta-Diop de Dakar’’, a rappelé Antoine Mbengue, avocat au barreau de Dakar, nommé ministre le 11 octobre dernier.

Il dit considérer son entrée dans le gouvernement comme ‘’une invitation faite à l’Église catholique de travailler au service du Sénégal’’.

‘’J’ai accepté de faire de la politique en m’adossant aux valeurs chrétiennes’’, a ajouté M. Mbengue, militant de l’Alliance pour la République, le parti politique de Macky Sall.

Il a promis de rendre visite aussi aux guides musulmans pour ‘’recueillir leurs prières et leurs conseils’’.

Éviter de ‘’mettre entre parenthèses son identité chrétienne’’

‘’Dès demain, je serai à Mont-Rolland et à Thiès pour rencontrer l’évêque. Ensuite, dimanche, j’irai voir le khalife général des tidjanes, à Tivaouane, ou toute autre autorité qu’il m’indiquera’’, a annoncé le nouveau ministre.

Il dit souhaiter que les jeunes continuent de faire preuve de ‘’respect envers les autorités religieuses’’.

Monseigneur Benjamin Ndiaye l’a encouragé à ‘’ne pas mettre entre parenthèses son identité chrétienne, qui doit lui servir de guide’’.

‘’Ce pays a été dirigé par Léopold Sédar Senghor. Je suis persuadé que son identité chrétienne a beaucoup contribué à la réussite de ses projets’’, a souligné M. Ndiaye en parlant du premier président sénégalais.

Il invite par ailleurs les chrétiens à ‘’oser s’engager dans les affaires de l’État’’, dans la mesure où ils ont quelque chose à lui donner.

‘’Il faut prendre cette question à bras-le-corps pour sauver les jeunes. Aujourd’hui, tous les acteurs de la communauté, notamment les autorités religieuses et politiques, doivent s’employer à lui trouver des solutions, pour redonner à la jeunesse l’espoir de réussir au Sénégal’’, a ajouté le guide religieux en parlant de l’émigration irrégulière.

LBD/ESF/MTN

Dans la même rubrique
Charger plus dans Dépêches

Voir aussi...

SENEGAL-MONDE-SPORTS / ”L’Afrique accueille, Dakar célèbre”, slogan des JOJ Dakar 2026

Dakar, 23 juil (APS) – Le Comité d’organisation des Jeux Olympiques de la Jeun…