Dagana, 4 juil (APS) – Les fermes aquacoles du département de Dagana ont produit un stock de 250.000 alevins, malgré les ‘’faibles moyens’’ dont elles disposent, a déclaré, jeudi, le directeur général de l’Agence nationale de l’aquaculture (ANA), Samba Ka.

‘’Je suis très satisfait de voir, malgré les faibles moyens déployés, qu’une production de 250.000 alevins est en stock aujourd’hui’’, a-t-il dit lors d’une visite effectuée auprès des aquaculteurs du département de Dagana.

‘’Nous avons commencé notre visite par le Nord parce qu’on connaît le potentiel de l’aquaculture dans cette partie du pays’’, a affirmé M. Ka en rappelant que le fleuve Sénégal et le lac de Guiers sont des atouts pour les aquaculteurs locaux.

Après Saint-Louis, Samba Ka a visité les trois sites d’aquaculture de l’antenne de l’ANA à Richard-Toll, dans le même département.

Il a salué les efforts fournis par les pouvoirs publics pour vulgariser l’aquaculture dans cette partie du pays, où ‘’des jeunes s’épanouissent’’ grâce à cette activité.

Le directeur général de l’ANA, Samba Ka (en casquette), dans une ferme aquacole du département de Dagana 

‘’On m’avait parlé de la ferme aquacole communautaire de Natal Mbolo, qui intègre l’aquaculture et l’agriculture’’, a dit M. Ka en saluant les efforts fournis pour la promotion de cette activité économique.

Il souhaite que les maires soutiennent l’implantation des bassins aquacoles que l’Agence nationale de l’aquaculture envisage de créer dans plusieurs communes du pays.

L’activité aquacole permet à de nombreux jeunes de gagner leur vie, selon lui.

OG/AMD/ASG/ESF 

Dans la même rubrique
Charger plus dans Dépêches

Voir aussi...

SENEGAL-EDUCATION / Kédougou : l’IEF de Saraya récompense ses meilleurs élèves

Kédougou, 14 juil (APS) – L’Inspection de l’éducation et de la formation de Saraya a…