Dakar, 31 mai (APS) – Le Tribunal des pairs du Conseil pour l’observation des règles d’éthique et de déontologie (CORED) dans les médias a servi neuf  avertissements et trois blâmes à différents journalistes, médias et responsables d’organes de presse, a appris l’APS.

Le Tribunal des pairs de l’organe d’autorégulation a statué, en 11 mois, sur douze affaires et émis des avis rendus publics ce mercredi, au cours d’une conférence de presse. Au total, vingt-quatre médias sont concernés.

Huit affaires relèvent de la procédure d’auto-saisine tandis que les quatre autres ont été portées devant le tribunal des pairs sur la base de plaintes de citoyens.

Le tribunal a également statué sur des cas opposant des entreprises de presse.

Ces journalistes et responsables d’organes de presse ont été épinglés, entre autres, pour manquement à l’équilibre dans le traitement de l’information, diffamation, l’absence d’organigramme, la publication d’informations sans la mention publireportage, la reprise de la production d’autres publications sans précision de la source, le non-respect de la mémoire des morts, la publication d’information à caractère ethnique.

Tous ces avis du Tribunal des pairs du CORED ”sont inspirés du Code de la presse et de la Charte des journalistes du Sénégal que nous ne cesserons de demander aux consœurs et confrères de lire pour s’en imprégner afin d’éviter certains manquements à l’avenir’’, a indiqué l’instance d’autorégulation dans sa déclaration liminaire.

‘’Nous nous réjouissons de voir que de plus en plus de Sénégalais nous font confiance quand ils se sentent lésés par la presse’’, ajoute la même source.

Pour preuve, le Tribunal des pairs du CORED dont le mandat s’achève fin septembre 2023, a eu à connaître au total quinze  plaintes dont deux  irrecevables et vingt-trois  autosaisines. Vingt-six avis ont déjà été publiés et peuvent être parcourus sur le site cored.sn.

Les avis sont pris en compte dans la délivrance du quitus pour obtenir la Carte nationale de presse, indique la même source, soulignant que les sanctions ‘’font perdre des points au média épinglé dans le cadre de l’accès au Fonds d’appui et de développement de la presse’’.

NAN/OID/ASB

Dans la même rubrique
Charger plus dans Dépêches

Voir aussi...

SENEGAL-DEVELOPPEMENT-JEUNESSE / Développement de Matam : des jeunes exposent leurs attentes et recommandations

Matam, 20 juil (APS) – Des jeunes de Matam ont exposé, samedi, leurs attentes, ambit…