Ziguinchor, 27 juin (APS) – Le nouveau maire de Ziguinchor (sud), Djibril Sonko, a dit appréhender comme “un sacerdoce” sa mission à la tête de cette commune et a invité les autres membres du conseil municipal à avoir le même état d’esprit.

Le nouveau maire s’exprimait peu après son élection à l’unanimité des 77 conseillers ayant pris part à un vote dit symbolique, jeudi, en présence du préfet de Ziguinchor, Ahmed Tidiane Thiaw.

“Cette élection est un sacerdoce pour moi. C’est d’autant plus un sacerdoce que j’ai décidé de faire beaucoup de sacrifices pour assurer la fonction de maire de la commune de Ziguinchor”, a-t-il déclaré.

“Je vous invite à en faire de même”, a lancé Djibril Sonko en s’adressant à ses collègues et en les mettant en garde contre le ”pouvoirisme”.

Il a également invité les conseillers à “privilégier la rigueur, le sérieux dans le travail et la justice dans tous les actes de gestion de cette mairie”. “Je vous invite au travail, pour apporter aux populations de Ziguinchor le bien-être qu’ils ont tant attendu des autorités locales.”

“Je n’écarterai personne pour une raison […] de politique politicienne”, a promis Djibril Sonko, qui a rendu hommage à son prédécesseur, Ousmane Sonko, l’actuel Premier ministre.

“Je voudrais rendre un vibrant hommage à Ousmane Sonko”, a-t-il dit. 

Rarement dans l’histoire politique du Sénégal, “on a vu un homme aussi déterminé, courageux et généreux pour sacrifier sa vie et sa famille pour se battre pour la liberté et la démocratie, pour mettre le Sénégal sur de bons rails pour le […] bénéfice de tous”, a soutenu le nouveau maire.

“Si je suis assis ici en tant que maire de Ziguinchor, en dehors des considérations divines, nous pouvons tous accepter que c’est grâce au combat d’Ousmane Sonko et de son leadership”, a-t-il déclaré.

Ousmane Sonko a démissionné des fonctions de maire de Ziguinchor après sa nomination à la tête du gouvernement.

Il dirigeait la municipalité depuis les élections locales de janvier 2022.

Sa démission obéit à une directive du président de la République, Bassirou Diomaye Faye, qui, pour éviter le cumul de fonctions, a ordonné aux membres des conseils municipaux et départementaux sollicités et ayant accepté de faire partie du gouvernement de démissionner de leurs fonctions électives.

Né à Ziguinchor, Djibril Sonko, précédemment deuxième adjoint du maire, a fait ses cycles moyen et secondaire au collège Tété-Diédhiou et au lycée Djignabo de la ville, puis ses études supérieures à l’université Cheikh-Anta-Diop (UCAD) de Dakar.

Il est titulaire d’un diplôme d’études approfondies d’économie internationale de ladite université.

Djibril Sonko fait partie des membres fondateurs de Pastef, le parti au pouvoir, dont il dirige la section départementale de Ziguinchor.

Il enseigne en même temps l’économie, les marchés publics notamment, à l’UCAD et à l’université Assane-Seck de Ziguinchor.

Le nouveau maire de Ziguinchor considère sa mission comme “un sacerdoce”.

MNF/BK/ESF 

Dans la même rubrique
Charger plus dans Dépêches

Voir aussi...

SÉNÉGAL-ÉNERGIE-INFRASTRUCTURES / Transport de l’électricité : Le sous-secrétaire d’État américain Kurt Campbell ‘’enthousiasmé’’ par l’état d’avancement du projet

Dakar, 17 juil (APS) – Le sous-secrétaire d’État américain, Kurt Campbell, s’est dit…