Ndiassane, 4 oct (APS) – Le nouveau khalife des Khadres Bou Sidy Moukhtar Kounta a, par la voix de son porte-parole Khalifa Ababacar Kounta, a rappelé les principes de sérénité et d’ouverture qui doivent, selon lui, caractériser le disciple du fondateur de la cité religieuse khadre de Ndiassane.

Le Khalife Bou Sidy Moukhtar Kounta s’est déplacé personnellement pour prendre part à la cérémonie officielle organisée à la place dédiée, qui est attenante à la grande mosquée de Ndiassane. En plus d’émissaires de Touba, Tivaouane, des familles omarienne niassène, des représentants de l’Algérie, de la Palestine et de l’Egypte avaient pris part à la cérémonie, a relevé le porte-parole du khalife.

Khalifa Mohamed Kounta qui assistait, pour la première fois en tant que porte-parole du  khalife des Khadres, à une cérémonie officielle du Gamou de Ndiassane, a  relevé que tout l’objectif visé par l’enseignement de Bou Mouhamed Kounta, le fondateur de ce foyer religieux, était de faire de son disciple quelqu’un qui suit les pas du prophète Mohamed (PSL).

“Un disciple de Cheikh Bou Mouhamed Kounta est un adorateur de Dieu, il ne fait pas de distinction entre les musulmans, ni ne les sépare. Il les aime tous. Il doit être une copie du prophète en termes de sérénité, de patience, de tolérance“, a-t-il dit, précisant que ceux-là qui outrepassent ces principes,  se réclament injustement de Cheikh Bou Mouhamed Kounta.

“A Ndiassane, personne ne dit du mal de la religion, ni d’aucune confrérie“, a-t-il poursuivi, non sans ajouter  que disciple du fondateur de Ndiassane “doit être un soutien pour toute personne qui professe qu’il n’y a de Dieu qu’Allah et que Mohamed est son prophète“.

Il doit, a-t-il encore souligné, faire sienne cette injonction coranique, à savoir : “Suis la droiture comme il t’a été recommandé et à ceux qui se sont (repenti) avec toi“.

Le porte-parole du khalife des Khadres abordait ainsi le thème de la 140-ème édition du gamou de Ndiassane, axée sur ‘’La méthode d’éducation et d’enseignement de Bou Mouhamed Kounta’’, fondateur de la cité religieuse de Ndiassane et initiateur de son Gamou en 1883.

Cheikh Bou Sidy Moukhtar Kounta, ancien agent de l’ASECNA, a succédé au défunt khalife Cheikh Bécaye Al Bécaye Kounta, rappelé à Dieu en mai dernier. Il est présenté par le responsable de la communication du gamou de Ndiassane, Hamza Kounta, comme un “homme moderne, ouvert au monde“, bien qu’ancré dans l’orthodoxie.

Le ministre de l’Intérieur Antoine Félix Diome qui conduisait la délégation gouvernementale a dit avoir appris à travers la présence physique du nouveau khalife, malgré son âge avancé, une nouvelle “leçon d’engagement“.

ADI/PAS

Dans la même rubrique
Charger plus dans Dépêches

Voir aussi...

SENEGAL-SANTE-EQUIPEMENT / District sanitaire de Bignona: le médecin chef sollicite l’acquisition d’une radiographie numérique

Bignona, 25 juil, (APS)- Le médecin chef du district sanitaire de Bignona, Dr Mamadou Lami…