Dakar, 20 juin (APS) – ‘’Furor’’, un patrouilleur de la marine espagnole a entamé à Dakar une escale de six jours dans le cadre d’un exercice de sécurité coopérative entre l’Espagne et le Sénégal, a constaté l’APS.

Le navire de plus de 2000 tonnes transporte un équipage d’environ 75 personnes. Il est doté de deux salles de machines, d’artillerie, de radars de contrôle de tir, de drones, et de systèmes de combat etc.

Construit en septembre 2017, puis livré à la marine espagnole en janvier 2019, ‘’Furor’’, est un bateau d’une longueur de 99,90 mètres et d’un largueur de 14,2 mètres.

Plusieurs activités sont prévues tout au long de son séjour au Sénégal, notamment des formations et des exercices de plongée.

‘’Nous sommes ici pour faire des exercices de sécurité coopérative avec le bateau de l’armée espagnol qui s’appelle Furor. Ce dernier est un bateau le plus moderne qu’a l’Espagne aujourd’hui’’, a déclaré l’ambassadrice du Royaume d’Espagne au Sénégal, Dolores Rios lors d’une visite effectuée jeudi sur le navire.

S’adressant à des journalistes, la diplomate a insisté sur le fait que le navire ‘’Furor’’ dispose de tous les avantages technologiques pour intervenir dans des opérations de sécurité.

Il est au Sénégal pour aider également à faire la surveillance maritime, la formation, a-t-elle fait savoir en rappelant que le navire parti d’Espagne il y a quatre mois a déjà fait escale dans sept pays d’Afrique.

‘’Le Sénégal est le dernier pays où il accoste pour retourner après en Espagne. Le Sénégal est un pays qui a des bonnes relations avec l’Espagne et le domaine maritime reste l’un de plus importants pour nous’’, a ajouté l’ambassadrice espagnole.

Le capitaine de corvette, Jaime Marquez, commandant du bateau a, de son côté, estimé que c’était un honneur d’arriver au port de Dakar à bord du Furor, ‘’un bateau très moderne avec beaucoup de technologies et de modernismes que nous utilisons pour la surveillance maritime’’.

Il a assuré que l’objectif était non seulement de faire la coopération maritime et militaire avec la marine nationale sénégalaise, mais aussi d’échanger les expériences pour améliorer les techniques et connaissances de récipiendaires.

 AMN/AKS

Charger plus dans Dépêches

Voir aussi...

SENEGAL-AFRIQUE-ECONOMIE / Diamniadio : ouverture d’un colloque sur la contribution de la recherche scientifique dans le financement des économies de l’UEMOA

Diamniadio, 17 juil (APS) – Un colloque sur l’apport de la recherche scientifique dans le …