Saly (Mbour), 8 nov (APS) – Le mix énergétique représente 30 à 32% de la production d’électricité injectée dans le réseau de la Société nationale d’électricité (SENELEC), a indiqué mercredi Tamsir Ndiaye, directeur général de l’Agence nationale pour les énergies renouvelables (ANER).

‘’Aujourd’hui, si vous vous prenez le mix énergétique, c’est-à-dire les énergies renouvelables qui sont injectées dans le réseau de la Senelec, on est entre 30 et 32%’’, a souligné M. Ndiaye, lors d’un atelier de sensibilisation des journalistes sur les énergies renouvelables.

Pour lui, cette performance relève des orientations du chef de l’Etat Macky Sall dans le domaine des énergies renouvelables, qui ont donné des “résultats palpables les dix dernières années’’.

Le responsable de l’ANER précise que ces statistiques ‘’ne prennent pas en compte les énergies renouvelables qui sont développées hors réseau“, notant que “beaucoup de mini réseaux développés dans les villages et beaucoup d’énergie solaire utilisée par des privés dans des domaines industriels, etc. (ne sont pas) comptés’’.

Il a indiqué que ‘’plus de 100 000 lampadaires solaires“ ont été  installés au Sénégal. ‘’La volonté du chef de l’Etat,  c’est d’aller de l’avant de manière à ce que la plupart de l’éclairage public soit de l’énergie solaire“, a renseigné Tamsir Ndiaye.

Il a annoncé la mise en œuvre prochaine de programmes devant permettre l’installation “d’ici quelques années de 350 000 à 400 000 lampadaires solaires’’, a-t-il dit.

Selon Tamsir Ndiaye, l’ANER travaille avec l’Agence nationale de la statistique et de la démographie, “pour pouvoir évaluer toute la puissance installée en matière d’énergie renouvelable à travers le pays’’.

DOB/ADI/ASG

 

 

 

Dans la même rubrique
Charger plus dans Dépêches

Voir aussi...

SENEGAL-MONDE-SPORTS / Jeux olympiques de Paris : une prime de 11 millions accordée à chaque athlète

Dakar, 12 juil (APS) – L’Etat du Sénégal a octroyé une prime spéciale de onze millio…