Diourbel, 27 juin (APS) – L’édition 2024 du magal de Darou Khoudoss à Touba (Diourbel, centre) commémorant le rappel à Dieu de Cheikh Ahmadou Bamba Mbacké (1853-1927), le fondateur du mouridisme, sera célébrée le 26 ou le 27 juillet prochain, a appris l’APS de source officielle.

Organisé pour la première fois en 1935 par Serigne Mouhamadou Moustapha Mbacké, le premier Khalife de Serigne Touba, le magal de Darou Khoudoss mobilise plusieurs fidèles mourides à l’image du Grand Magal.

En marge du comité régional de développement (CRD) consacré aux préparatifs de cet événement religieux, le gouverneur de Diourbel a annoncé que l’édition 2024 de cette manifestation religieuse sera célébrée le 26 ou le 27 juillet prochain.

Ibrahima Fall a ainsi assuré le comité d’organisation que les forces de défense et de sécurité (police, gendarmerie et sapeurs-pompiers) vont prendre les dispositions nécessaires pour sécuriser ”cette manifestation religieuse ô combien importante pour la communauté mouride”.

Il a indiqué que la brigade régionale d’hygiène va procéder à la désinfection des concessions lesquelles seront identifiées par le comité d’organisation.

De même, la société nationale de gestion intégrée des déchets (Sonaged) va mobiliser des éléments et des moyens logistiques pour accompagner le comité d’organisation à l’occasion de la journée de nettoiement prévue le 19 juillet.

Dans le domaine de la santé, l’exécutif régional a relevé que la direction régionale de la santé va mettre en place sept postes médicaux avancés dotés de quatre ambulances. Elle va aussi renforcer les structures sanitaires de Touba en médicaments pour une meilleure prise en charge des patients, a-t-il ajouté.

Selon Ibrahima Fall, en dépit des efforts consentis par les autorités, le comité d’organisation a sollicité dix camions citernes et vingt bâches à eau pour assurer un approvisionnement correct du liquide précieux pendant la période du magal.

“La ville sainte de Touba sera mise hors délestage cinq jours avant et cinq jours après le magal. Il a été demandé à la Société nationale d’électricité du Sénégal (senelec) de prépositionner un groupe électrogène et une équipe de veille pour la maintenance des installations”, a expliqué M. Fall.

De même, a-t-il souligné, la Senelec, de concert avec la commune de Touba mosquée, va améliorer l’éclairage public en remplaçant les lampes défectueuses.

Le gouverneur de Diourbel a indiqué que les services du commerce, de l’élevage et des eaux et forêts vont veiller à l’approvisionnement correct du marché tout en veillant sur le contrôle des produits et l’application des prix homologués.

MS/ASB/OID

Dans la même rubrique
Charger plus dans Dépêches

Voir aussi...

SENEGAL-AFRIQUE-ECONOMIE / Diamniadio : ouverture d’un colloque sur la contribution de la recherche scientifique dans le financement des économies de l’UEMOA

Diamniadio, 17 juil (APS) – Un colloque sur l’apport de la recherche scientifique dans le …