Dakar, 16 août (APS) – Le journaliste Abdou Khadre Sakho, du site d’information Senego, arrêté pour diffusion de fausses nouvelles, actes et manœuvres de nature à jeter le discrédit sur les institutions, a été libéré mercredi soir et son dossier judiciaire ‘’classé sans suite’’, a déclaré à l’APS le secrétaire général du Synpics, Ahmadou Bamba Kassé.

Sakho avait été arrêté lundi dernier à la suite d’une audition menée par la Division des investigations criminelles.

Il lui était reproché d’avoir écrit et publié sur le site Senego un article faisant état de ‘’négociations souterraines’’ en vue de la libération de l’opposant Ousmane Sonko.

‘’Abdou khadre Sakho est libre, l’affaire a été classée sans suite’’, a dit Kassé à l’APS, confirmant une information publiée par le Synpics sur sa page Facebook.

‘’Le jeune reporter […] ne sera [auditionné] ni par le procureur ni par un magistrat instructeur’’, écrit le Synpics, le Syndicat des professionnels de l’information et de la communication du Sénégal.

Plusieurs associations de professionnels des médias, dont le Conseil pour l’observation des règles d’éthique et de déontologie dans les médias au Sénégal, dénonçaient depuis lundi son arrestation et réclamaient sa libération.

Mercredi, quelques heures avant sa libération, la Convention des jeunes reporters du Sénégal avait demandé aux autorités concernées, ‘’si elles estiment que [le journaliste] a commis un acte susceptible de poursuites judiciaires, de lui accorder la clémence’’.

AN/ESF/MTN

Dans la même rubrique
Charger plus dans Dépêches

Voir aussi...

SENEGAL-ASIE-MEDIAS / L’APS et l’AZERTAC, son homologue d’Azerbaïdjan, signent un accord de partenariat

Susha, 22 juil (APS) – L’Agence de presse sénégalaise (APS) et l’Agence d’informatio…