De l’envoyé spécial de l’APS, Baboucar Thiam

Marrakech, 29 sept (APS) – Le ministre de la Santé et de la Protection sociale du Maroc, Pr. Khalid Ait Taleb, a recommandé, vendredi, au continent africain d’adopter l’approche ‘’one health’’.

Cette approche est décrite comme une vision holistique de la santé et de ses liens avec la qualité des milieux, le climat, l’alimentation, l’agriculture et la biodiversité

‘’Nous organisons cet événement pendant une période qui est douloureuse, nous venons de passer par le désastre qui a touché les régions montagneuses du haut Atlas’’, a-t-il indiqué en allusion au récent séisme survenu dans le sud du Maroc.

Intervenant lors d’une conférence africaine sur la réduction des risques sanitaires, il a souligné qu’avec la conjugaison des efforts de tous, la situation provoquée par cette catastrophe naturelle a ‘’pu être maîtrisée.

‘’Mais à travers cela, il y a eu quand même un signal très fort que l’Afrique peut compter sur elle-même’’, a analysé le Pr. Taleb.

Il a souligné que le potentiel africain est très important, précisant que c’est pour cela, que la Conférence africaine sur la réduction des risques sanitaires a été organisée. Il s’agit d’abord dire que ‘’nous faisons preuve d’une résilience qui est très importante et qui peut toucher plusieurs domaines, non seulement la santé, mais également plusieurs secteurs’’.

‘’Aujourd’hui, il y a une prise de conscience sur la santé, qui est une question centrale dans les politiques publiques. Il faudrait qu’il y ait une convergence là-dessus, car c’est une question qui devient transversale’’, a-t-il encouragé.

Selon lui, ‘’s’il y a un problème d’eau, il y a un problème de santé, s’il y a un problème d’alimentation, il y a un problème de santé, si l’environnement est pollué, il y a un problème de santé, si l’animal va mal, il y a un problème de santé.

Il a expliqué que c’est la raison pour laquelle le Roi Mohamed VI ‘’ne cesse de lancer des appels, pour la convergence des différentes politiques publiques et des efforts’’. Le but recherché est de parvenir à ‘’une seule feuille de route’’ assortie d’’une résolution qui débouchera sur une charte, éventuellement’’.

Il a rappelé les défis auxquels font face le continent en général et le Maroc en particulier.

Il a relevé que le continent a apporté une ‘’bonne riposte’’  à la crise de la COVID-19, indiquant que plusieurs autres défis se posent encore.

BT/ASG

Dans la même rubrique
Charger plus dans Dépêches

Voir aussi...

SENEGAL-POLITIQUE / Présidentielle du 25 février prochain : un projet de décret portant convocation des électeurs adopté en Conseil des ministres

Dakar, 29 nov (APS) – Le gouvernement a adopté, lors du Conseil des ministres de ce mercre…