Dakar, 4 août (APS) – La recherche d’un candidat pour la coalition Benno Bokk Yaakaar à la présidentielle de février 2024 est le principal sujet à la Une des quotidiens reçus vendredi à l’APS.

C’est toujours ‘’le suspense’’ au sujet du choix du candidat de Benno Bokk Yaakaar pour la présidentielle, selon L’As, soulignant que la rencontre, jeudi, entre Macky Sall et les candidats à la candidature ‘’n’a pas débouché sur un compromis ni même sur le choix de celui qui devra porter les couleurs marron-beige à la prochaine présidentielle’’.

L’Observateur parle de ‘’chaude rencontre’’ au Palais entre Macky Sall et les candidats à la candidature de BBY.

‘’’Il n’y a pas de nom, mais beaucoup de déclarations. Des serments et des professions de foi. Après 4 heures d’échanges, la réunion convoquée hier, au Palais de la République, par Macky Sall avec ses alliés de Benno bokk yaakaar (Bby) et les 11 candidats à la candidature de Bby pour la Présidentielle de 2024, n’a pu vider le contentieux’’, rapporte L’Obs.

Le journal ajoute : ‘’La désignation du candidat n’a pas pu se faire. Finalement, un délai de 72 heures supplémentaires proposé par Moustapha Niasse a été retenu pour permettre aux prétendants de trouver des plages de convergence. Une décision sanctionnée par le communiqué laconique de Bby publié hier, dans la soirée. +Le processus de choix du candidat est en cours et débouchera très prochainement sur une candidature consensuelle+, lit-on dans le texte’’.

‘’Le douloureux accouchement’’, titre EnQuête, qui écrit : ‘’À Benno Bokk Yaakaar, la recherche du candidat idéal se révèle être une gageure. Hier, les prétendants ont plaidé leur cause devant Macky Sall, Niasse, Aminata Mbengue Ndiaye… Des primaires ont été évoquées, puis abandonnées, faute de temps pour les organiser. Auditionné par Niasse, Makhtar Cissé a décliné toute candidature et quitté la rencontre’’.

Le Quotidien note qu’il ‘’n’y a toujours pas de fumée’’. Selon la publication, ‘’il faudra attendre encore pour connaître le candidat de la coalition présidentielle, Benno bokk yaakaar (Bby), au scrutin du 25 février 2024. A l’issue d’une rencontre hier au palais de la République, Bby a informé dans un communiqué que le processus de choix du candidat est en cours et débouchera, très prochainement, sur une candidature consensuelle’’.

‘’Les prétendants vont encore patienter. Le nom du candidat de la coalition Benno pour la prochaine présidentielle, sera connu +prochainement+. Ainsi en a décidé Macky Sall qui se donne encore un temps de réflexion avant de faire son choix’’, écrit WalfQuotidien qui affiche à la Une : ‘’troublant suspense’’.

Selon Bës Bi, ‘’Macky prolonge le suspense’’.  ‘’C’est toujours la fumée noire pour le candidat de Benno bokk yaakaar. Selon un communiqué succinct qui a sanctionné la rencontre entre le président Macky Sall et les candidats à la candidature de la coalition, il a été question d’un projet de charte de Bby et de la majorité présidentielle. Celui-ci a été +amendé et enrichi+, indique la coalition. +Le processus de choix du candidat est en cours et débouchera très prochainement sur une candidature consensuelle+, lit-on’’, rapporte le journal.

La publication signale également que ‘’Dakar est prêt’’ pour ‘’une Intervention armée de la Cedeao au Niger’’. ‘’Le Sénégal ne va pas se soustraire à l’intervention militaire de la Cedeao au Niger. Une détermination affichée par le ministre des Affaires étrangères, Aissata Tall Sall. Elle a d’ailleurs annoncé que les Diambars vont participer à l’opération visant à rétablir le président Mohamed Bazoum, renversé par un coup d’État’’, écrit Bës Bi.

OID/AKS

Dans la même rubrique
Charger plus dans Dépêches

Voir aussi...

SENEGAL-MONDE-SPORTS / Jeux olympiques de Paris : une prime de 11 millions accordée à chaque athlète

Dakar, 12 juil (APS) – L’Etat du Sénégal a octroyé une prime spéciale de onze millio…