Dakar 28 juin (APS) – L’Assemblée nationale s’est dotée d’équipements de dernière génération pour améliorer les conditions de travail des députés mais également faciliter l’accès de l’information au public à travers ses différentes plateformes pour une plus grande transparence.

”L’hémicycle a changé de visage assez considérablement. Cela relève de la volonté du président de l’Assemblée nationale qui (…) a souhaité moderniser les conditions, les méthodes de travail des parlementaires’’, a déclaré Serigne Mbacké Sougou, chargé de la coordination du projet de modernisation des moyens de communication.

Il s’adressait à des journalistes au cours d’une visite guidée des ces installations réalisées dans le cadre un projet financé par l’Agence coréenne de coopération internationale (KOICA) pour un coût global de 6 millions de dollars soit plus 3 milliards 500 millions FCFA.

Les travaux réalisés par une compagnie coréenne et deux entreprises sénégalaises concernent la reconfiguration de l’architecture intérieure pour une meilleure distribution de l’espace ; l’installation d’équipements de communication audio et vidéo de dernière génération assurant la digitalisation des procédures de prise de parole, de vote et de comptage de voix ; l’aménagement de nouvelles cabines modernes d’interprétation ; le déploiement de nouvelles plateformes digitales.

La configuration architecturale de l’hémicycle a connu des modifications tenant compte de l’aspect sécuritaire à travers la mise en place de couloirs pour faciliter la mobilisation en cas d’évacuation.

”Dans l’ancienne structuration, tout était au même niveau et la nouvelle configuration comporte trois niveaux de sorte que la visibilité puisse être la même quelle que soit la position du député”, a expliqué M. Sougou.

La capacité de l’hémicycle a été fortement renforcée avec des sièges supplémentaires dépassant le nombre de députés qui est actuellement de 165.

‘’La capacité d’accueil de l’assemblée a augmenté passant de 174 places en potentiel à 186 places (…). De cinq rangées de travées dans l’ancienne structuration, nous en sommes à sept’’, a-t-il fait remarquer.

Le conseiller spécial du président de l’Assemblée nationale a signalé également les innovations apportées au niveau des cabines d’interprétations.

Le projet a accordé une importance capitale à la digitalisation des procédures qui prend en compte le vote, la prise de parole, l’affichage du vote, le comptage des votes et ‘’chaque député a une carte et quelle que soit sa position dans la salle, il peut intervenir’’, a-t-il fait valoir.

A la fin de chaque séance, les cartes sont récupérées pour éviter qu’elles ne se perdent. Le vote par procuration est prévu avec la carte.

Serigne Mbacké Sougou a magnifié cette réhabilitation de l’hémicycle avec ces dispositifs modernes, une ‘’avancée considérable’’, selon lui.

‘’D’ici quelques mois, quand toutes les applications seront en marche, les députés n’auront pas besoin de se déplacer pour avoir des documents sur l’ordre parce que ces derniers seront directement envoyés dans les plateformes qu’ils ont à leur disposition’’, a-t-il avancé.

Serigne Mbacké Sougou a souligné que ce projet infrastructurel et digital lancé le 17 mai 2023 participe à l’amélioration des relations entre l’Institution parlementaire et le public qui doit être au cœur de ses activités.

L’Assemblée nationale dispose de deux sites web. Il y a le site web principal de l’Assemblée nationale et un autre dédié aux archives et à la bibliothèque pour répondre aux besoins de recherches des universitaires, du public en général. Une numérisation de la bibliothèque est envisagée.

Deux sociétés sénégalaises Neurotech et Onecom ont été associées dans ce projet. L’une s’est occupée de tout ce qui est câblage, des six caméras installées au sein de l’hémicycle et la seconde a conçu les travées et fourni le mobilier.

Le secrétaire général de l’Assemblée, Amadou Thimbo, le directeur du service technique, Ababacar Ngom, ont pris part à cette visite en compagnie du chef de la mission coréenne et le chef d’équipe, responsable de l’assemblée nationale de Corée.

Une Assemblée nationale à la pointe de la technologie, c’est le nouveau défi des autorités. Avec un montant estimé à environ 3 milliards 500,le Sénégal tend vers une modernisation de l’hémicycle. La digitalisation et la rénovation des lieux sont entre autres axes de ce programme

FD/OID

Dans la même rubrique
Charger plus dans APS TV

Voir aussi...

SENEGAL-SPORT / Phases nationales de Navétanes: l’organisation retirée à la région de Matam pour non-respect des cahiers de charge

Matam, 24 juil (APS) – L’organisme national de coordination des activités de v…