Dakar, 19 juin (APS) – L’administration pénitentiaire a tenu à apporter les précisions sur l’incident survenu, mercredi, à 9 heures après que les pensionnaires de la chambre 8 du camp pénal de Liberté 6 ont refusé de se soumettre à l’appel nominatif, qui reste une mesure de sécurité obligatoire, estimant que l’incident a été vite maitrisé par le personnel en service.

Dans un communiqué du service de communication de la direction générale de l’administration pénitentiaire transmis à l’APS, elle rassure la population sénégalaise et particulièrement les parents des détenus du camp pénal de Liberté 6.

La même source estime ”qu’aucun blessé n’est à déplorer encore moins une perte en vie humaine”.

L’administration pénitentiaire tient à préciser qu’il s’agit d’un ‘’incident et non d’une mutinerie’’ comme relayé dans les médias et les réseaux sociaux où les images et vidéos provenant de l’intérieur de cet établissement pénitentiaire, frauduleusement filmées par des détenus ont été partagées.

”Ces images et vidéos (…) résultent d’un incident survenu après que les pensionnaires ont refusé de se soumettre à l’appel nominatif (…) Ils ont par la suite délibérément mis le feu sur leurs effets de couchage’’, a expliqué le service de communication.

L’administration pénitentiaire rassure qu’une enquête sera ouverte pour connaitre la provenance des téléphones qui ont filmé et partagé ces scènes de violence

Elle invite les détenus et l’opinion publique au respect des dispositions sécuritaires qui régissent le fonctionnement des établissements pénitentiaires.

FKS/ADL

Dans la même rubrique
Charger plus dans Dépêches

Voir aussi...

SENEGAL-BASKET / Coupe du maire de Dakar : le DUC s’adjuge le trophée pour la deuxième année consécutive

Dakar, 20 juil (APS) – L’équipe du Dakar université club (DUC) a remporté, samedi, p…