Dakar, 27 avr (APS) – La campagne agricole 2023-2024 coïncide avec le début de l’exécution de la Stratégie nationale de souveraineté alimentaire, raison pour laquelle le gouvernement a décidé de lui allouer exceptionnellement un budget de 100 milliards de francs CFA, a expliqué, jeudi, à Dakar, le Premier ministre, Amadou Ba.

‘’La campagne agricole 2023-2024 […] s’appuie sur la mise en œuvre de la Stratégie nationale de souveraineté alimentaire […] C’est pourquoi le président de la République a décidé […] de relever de façon exceptionnelle le soutien du gouvernement et de porter le financement de la campagne agricole 2023-2024 à 100 milliards de francs CFA’’, a dit M. Ba.

Le chef du gouvernement présidait un conseil interministériel consacré aux préparatifs de la prochaine campagne agricole.

‘’Ces efforts soutenus du gouvernement ont permis de faire passer la production céréalière de 1.502.517 à 3.663.690 tonnes, de 2011 à 2022, soit une hausse de 144 %’’, a-t-il déclaré.

Durant la même période, la production d’arachide a augmenté de 30 % et celle des fruits et légumes de 128 %, selon le Premier ministre.

‘’Ces évolutions notoires relèvent de l’accroissement des rendements et des superficies cultivées, mais aussi des efforts fournis par l’Etat, notamment durant les campagnes agricoles, avec la subvention des intrants et du matériel agricoles’’, a-t-il ajouté.

‘’Le secteur agricole, moteur de croissance, occupe une position stratégique dans le Plan Sénégal émergent, qui est le socle des grandes orientations de nos politiques économiques et sociales’’, a poursuivi Amadou Ba.

Depuis la survenue de la pandémie de Covid-19 et de la guerre russo-ukrainienne, qui sont à l’origine du renchérissement des prix des engrais, le budget destiné à la campagne agricole est en forte hausse, a-t-il dit.

De 40 milliards de francs CFA en 2019, il est passé à 90 milliards en 2022, puis à 100 milliards pour cette année, selon le Premier ministre.

FDS/ESF/ASG

Dans la même rubrique
Charger plus dans economie

Voir aussi...

EMIRATSARABESUNIS-SENEGAL-ENVIRONNEMENT / COP28 : le fonds dédié aux pertes et dommages causés par le climat sera opérationnel en 2024, selon une experte sénégalaise

De l’envoyé spécial de l’APS, Abdoulaye Badji Dubaï, 4 déc (APS) – Le fonds dédié au…