Dakar, 3 août (APS) – La série d’attaques au cocktail molotov contre des bus à Dakar et Thiès et la traque lancée par la justice pour arrêter les auteurs de ces actes sont les principaux sujets traités par les journaux parvenus jeudi à l’Agence de presse sénégalaise (APS).

”Ca s’embrase !”, s’exclame Bës Bi en signalant qu”après le bus de Yarakh, (Dakar), trois autres ont été incendiés à Thiès”.

”Après Yarakh, c’est autour du quartier Médina Fall, à Thiès, d’enregistrer l’incendie de trois bus. Deux jeunes encagoulés à bord de motos Jakarta ont lancé des cocktails molotov sur ces moyens de transport interurbain causant ainsi la panique chez les riverains”, écrit le journal.

”Après l’attentat du bus à Yarakh, 3 autres bus incendiés à Thiès”, rapporte également Vox Populi, relevant que ”des individus encagoulés à bord de  motos Jakarta ont mené l’acte criminel”.

Selon les Echos, ”Thiès prend le relais, 3 bus calcinés”. ”Thiès échappe à la barbarie”, dit L’As.

Le Soleil souligne qu’après l’attaque contre le bus à Yarakh, ”le président Macky Sall rassure” tandis que la section de recherches de la gendarmerie” s’active”, titre le Soleil.

Les auteurs de l’attaque au cocktail Molotov ayant fait deux morts et cinq blessés à Dakar seront recherchés, arrêtés et mis hors d’état de nuire, a promis le président de la République, Macky Sall, mercredi, en Conseil des ministres.

Macky Sall ”a tenu à rassurer les populations que toutes les dispositions appropriées sont prises par l’État pour assurer la sécurité des personnes et des biens sur l’étendue du territoire national”, rapporte le communiqué du Conseil des ministres.

Le Quotidien annonce ”les premières arrestations”. ”Il n’a pas fallu longtemps pour que l’enquête sur l’attentat au cocktail molotov de Yarakh porte ses premiers fruits. Deux individus ont été interpellés, et trois autres sont traqués”, selon le journal.

WalfQuotidien note que ‘’des usagers’’ des bus Tata sont ‘’sur le qui-vive’’. ‘’L’attaque perpétrée, avant-hier, sur un bus Tata par des personnes encagoulées à Yarakh occasionnant deux morts et des blessés a fini d’installer la psychose chez les usagers de ces moyens de transport urbain’’, écrit Walf.

AB/OID/AKS

Dans la même rubrique
Charger plus dans Dépêches

Voir aussi...

SENEGAL-TRANSPORTS / Transports : vers l’élaboration de stratégies répondant aux besoins actuels et futurs

Dakar, 18 juil (APS) – Le ministre des Infrastructures et des Transports terrestres et aér…