Dakar, 7 sept (APS) – La Police nationale du Sénégal, sous la houlette de son directeur général, Seydou Bocar Yague, s’est jointe à l’Organisation internationale de police criminelle pour fêter le centenaire de cette institution plus connue sous le nom d’Interpol et réunissant 195 États, a constaté l’APS, jeudi, à Dakar.

Une cérémonie marquant le démarrage de la célébration – jeudi et vendredi – des 100 ans de l’organisation s’est déroulée à la direction de la formation de la Police nationale, sous la présidence de M. Yague.

Interpol est ‘’sans nul doute un outil pertinent de la lutte contre la criminalité nationale et internationale’’, a souligné l’inspecteur général de police.

‘’À travers son système de communication sécurisé, ses bases de données, ses notices et ses programmes, Interpol permet à tous les services d’application de l’État d’échanger des informations criminelles et de participer à la formation des agents sur plusieurs aspects de la sécurité’’, a rappelé le directeur général de la Police nationale.

Depuis 1963, le Sénégal est membre de cette organisation créée en 1923 à Vienne, la capitale de l’Autriche, où se trouve son siège.

L’Organisation internationale de police criminelle ‘’demeure activement impliquée dans l’élan de coopération de sécurité internationale’’, a souligné Seydou Bocar Yague.

Il signale que le bureau national d’Interpol à Dakar a résolu ‘’beaucoup de dossiers internes et internationaux’’, avec l’aide des autorités judiciaires et les forces de défense et de sécurité sénégalaises, dont la Gendarmerie nationale.

Selon M. Yague, le réseau I-24/7, le système de communication policière sécurisée par Internet d’Interpol, lancé en 2002, est utilisé par le bureau dakarois de l’organisation.

Ce bureau coopère avec les postes de police aux frontières et plusieurs démembrements de l’État, dont la Cellule nationale de traitement des informations financières, chargée de la lutte contre les transactions financières frauduleuses et le blanchiment de capitaux, la police de l’air et la direction chargée des passeports et des titres de voyage au sein de la Police nationale.

Le réseau I-24/7 contribue à ‘’la diffusion sur requête des mandats d’arrêt émis par les magistrats, sous la supervision du procureur général de Dakar’’, a-t-il rappelé.

‘’Nous continuerons à tirer parti de notre siècle d’expérience pour donner à nos pays membres les moyens de relever les nouveaux défis auxquels ils feront face, en matière d’action policière, au cours des cent prochaines années et au-delà’’, assure Interpol sur son site Internet.

LBD/CN/ESF/AKS

Dans la même rubrique
Charger plus dans Dépêches

Voir aussi...

SENEGAL-MONDE-SPORTS / Jeux olympiques de Paris : une prime de 11 millions accordée à chaque athlète

Dakar, 12 juil (APS) – L’Etat du Sénégal a octroyé une prime spéciale de onze millio…