De l’envoyé spécial de l’APS, Thieno Ahmadou Sy

La Mecque, 22 juin (APS) – Des milliers de pèlerins en provenance de tous les continents continuent de converger vers la Mecque, où le Hajj va débuter lundi prochain, a constaté l’APS.

Le Hajj, qui est l’un des cinq piliers de l’Islam, doit prendre fin vers le 1er juillet.

Des milliers de fidèles musulmans, venus des quatre coins du monde, prennent d’assaut la Kaaba, lieu le plus sacré de l’islam.

Pour l’édition 2023 du Hajj, le Royaume d’Arabie Saoudite a accordé un quota de 12 860 pèlerins au Sénégal, dont les 11 000 seront convoyés par les voyagistes privés, la Délégation générale au pèlerinage à la Mecque étant appelée à prendre en charge le reste, c’est-à-dire 1 860 pèlerins.

Après des années de restrictions dues à la pandémie de Covid-19, les autorités saoudiennes veulent profiter de cette édition pour relancer le pèlerinage à la Mecque. L’Arabie Saoudite avait annoncé qu’elle n’imposerait pas de limites sur le nombre de pèlerins cette année au Hajj.

La Direction générale des passeports du royaume a annoncé jeudi l’arrivée de 1.499.472 pèlerins, depuis le début de la saison du Hajj 1444, correspondant au calendrier musulman.

Le jour d’Arafat, temps fort du pèlerinage, est prévu le mardi 27 juin 2023. Il s’agit d’un jour lors duquel il est recommandé de faire des prières et des invocations.

Il coïncide avec la deuxième journée du pèlerinage, le jour suivant correspondant au premier jour de la fête de l’Aïd-El-Adha, communément appelée Tabaski au Sénégal et dans plusieurs pays de la sous-région.

TAS/ASG/BK

Dans la même rubrique
Charger plus dans Dépêches

Voir aussi...

SENEGAL-HYDRAULIQUE-SOCIAL / Adduction d’eau potable : 50 branchements sociaux pour des ménages pauvres de Louga  

Louga, 20 juil (APS) – Le président du collectif des Lougatois pour l’entre-ai…