Dakar, 24 oct (APS) – La fermeture prolongée de l’Université Cheikh Anta Diop de Dakar, l’Etat de santé d’Ousmane Sonko et l’économie sont entre autres sujets au menu des journaux parvenus mardi à l’Agence de presse sénégalaise (APS).

”Fermeture de l’Ucad, l’université, otage de la politique’’, met en exergue Enquête, qui souligne que cinq mois après la suspension des cours, les autorités ont décidé de prolonger ‘’les vacances jusqu’au 20 décembre’’.

‘’Victimes collatérales de la crise politique, les étudiants de l’Université Cheikh Anta Diop (UCAD) qui ne font plus cours depuis bientôt cinq mois, n’en peuvent plus d’être les agneaux du sacrifice. Face à la décision des autorités de prolonger la suspension des cours jusqu’au 20 décembre, veille de démarrage de la précampagne électorale, les délégués sonnent la mobilisation et promettent de paralyser le système éducatif dans tout le pays’’, rapporte le journal.

Irrités par cette fermeture prolongée de l’Ucad, ”des étudiants menacent de paralyser le système éducatif’’, signale Libération. Selon le journal, des étudiants de l’UCAD ”se font frottés aux forces de l’ordre au cours d’une journée mouvementée” ce lundi.

”Des représentants d’amicales des étudiants voulaient tenir une conférence de presse pour exiger la reprise des cours en présentiel et la réouverture du campus social. Mais ils ont été dispersés par les policiers à coups de grenades lacrymogènes”, explique la publication.

S’opposant à la prolongation de la date de la réouverture du campus social de l’UCAD, ”le Collectif des amicales des étudiants sème la pagaille et récolte des vagues d’arrestations”, selon Vox populi.

Pour Bës Bi Le Jour cette fermeture rappelle ‘’le spectre de juin’’, lorsque des manifestants avaient mis l’UCAD à sac suite à la condamnation de l’opposant Ousmane Sonko. ”Les braises du feu qui avaient consumé des bâtiments de l’Université sont encore dans l’esprit des autorités politiques et universitaires (…). Et le bulletin des renseignements donne des prévisions d’une atmosphère de tension qui ne militerait pas en faveur d’une reprise des cours. Le climat politique avec les dossiers de Ousmane Sonko a dicté l’interdiction de toutes manifestations ou conférence de presse des amicales d’étudiants”,  note la publication.

Concernant M. Sonko, Vox Populi souligne qu’il a exigé, par la voix de son avocat Me Clédor Ciré Ly, à être ”ramené en prison à Sébikotane”.

”Admis à l’hôpital principal depuis plusieurs mois après sa première grève de la faim, Ousmane Sonko qui a repris sa diète depuis huit jours exige d’être ramené en prison malgré la détérioration accélérée de son état de santé a informé lundi Me Clédor Ciré Ly, membre du collectif de ses avocats, rapporte le journal.

Interné à l’hôpital principal, ”Sonko exige son retour en prison”, dit Walfquotidien citant Me Clédor Ciré Ly , un des avocats du leader de  Pastef. ‘’Sonko exige d’être ramené en prison’’, note l’As.

D’autres quotidiens s’intéressent dans leur livraison du jour à des sujets relatifs à l’économie.

Le Soleil met l’accent sur la 16e réunion de hauts fonctionnaires du Forum de la coopération Chine-Afrique (FOCAC) qui s’est tenue, lundi, à Beijing.

Le journal Le Quotidien consacre sa Une à la dernière mission de la revue du FMI sous l’ère de Macky Sall en titrant : ‘’Les adieux du FMI à Macky’’.

‘’C’était la dernière mission du FMI que le président de la République Macky Sall aura accueillie en tant que chef de l’Etat. Après avoir fait le tour des relations de l’institution avec le pays durant douze ans, le chef de la mission Edward Genayel, a dit son optimisme de voir le conseil d’administration du Fonds approuver un décaissement de 169 milliards de FCFA pour le pays. Une sorte de cadeau d’adieu à Macky”, écrit le journal.

AB/OID

Dans la même rubrique
Charger plus dans Dépêches

Voir aussi...

SENEGAL-BASKET / Finales championnat D1 hommes/dames : la FSBB organise une conférence de presse d’avant match, vendredi

Dakar, 24 juil (APS) – La Fédération sénégalaise de basketball (FSBB) organise, vend…