Dakar, 21 sept (APS) – Un atelier d’échanges et d’information sur les modalités de la tenue prochaine à Diamniadio, dans la région de Dakar, d’un Forum international consacré au financement des projets ferroviaires en Afrique, s’est ouvert jeudi à l’initiative de la société nationale Les Chemins de fer du Sénégal (CFS), a constaté l’APS.

Ce forum international, dénommé ‘’le Futur du rail en Afrique’’ et prévu du 19 au 21 octobre de cette année à Diamniadio, vise ‘’à impulser et redynamiser le développement des chemins de fer en Afrique’’, a expliqué Malick Ndoye, le directeur de la société des Chemins de fer du Sénégal.

Il s’agira à travers cette rencontre internationale de plancher sur l’identification des grands projets d’investissement au Sénégal et ailleurs sur le continent, le développement du partenariat public-privé et le renforcement de la coopération internationale, a justifié M. Ndoye.

Il a insisté sur le fait que de tels financements permettraient de bien mener la stratégie de revitalisation des rails du Sénégal.

La rencontre prévue au Centre international de conférence Abdou Diouf de Diamniadio (CICAD) verra la participation de près de cinq cents décideurs issus du milieu politique, de compagnies ferroviaires, du secteur industriel, d’organismes techniques et du secteur privé, ont indiqué ses initiateurs.

‘’La rencontre sera organisée par la Société nationale Les chemins de fer du Sénégal (SN CFS), en partenariat avec l’Union internationale des chemins de fer (UIC) qui regroupe plus de deux cents membres’’, a rappelé M. Ndoye.

Parmi les activités de ce forum figurent entre autres des tables rondes sur les opportunités d’investissement dans le ferroviaire en Afrique, des rencontres B to B et la signature de conventions de partenariat, a fait savoir le directeur des CFS.

Il est attendu du forum un guide sur le financement du ferroviaire et son importance dans la structuration du développement en Afrique et une déclaration dite de Dakar articulée autour de l’orientation des financements verts dans les projets en perspective d’une atteinte des Objectifs du développement durable, a-t-il assuré.

Le Sénégal a intégré l’UIC dès son indépendance avec la Régie des chemins de fer du Sénégal, occupant depuis lors d’importantes responsabilités au sein de cette organisation.

LBD/AKS/OID

Dans la même rubrique
Charger plus dans Dépêches

Voir aussi...

SENEGAL-HIVERNAGE / Touba : Cheikh Tidiane Dièye au chevet des habitants touchés par les inondations

Touba, le 20 juil(APS) – Le ministre de l’Hydraulique et de l’Assainissement, Cheikh…