Kédougou, 4 juil (APS) – La gouverneure de la région de Kédougou, Mariama Traoré, a procédé jeudi au lancement officiel de la douzième édition de la campagne de chimio-prévention du paludisme saisonnier, a constaté APS.

”Nous avons choisi la région de Kédougou pour symboliser le rôle qu’elle joue dans l’élimination du paludisme. Et il fait partie des défis que le ministère de la Santé doit relever par rapport aux indicateurs du paludisme qui est un grand problème de santé publique dans cette région”, a expliqué le coordonnateur du Programme national de lutte contre le paludisme (PNLP), docteur  Doudou Sène.

Il intervenait à Kédougou à la célébration de la Journée mondiale de lutte contre le paludisme, couplée au lancement de la campagne de chimio-prévention du paludisme saisonnier, en présence du directeur de cabinet du ministère de la Santé et de l’Action sociale et des autorités sanitaires de la région de Kédougou.

La région de Kédougou a bénéficié cette année encore de cinq passages, a relevé le coordonnateur du PNLP, ajoutant qu’elle a un fort taux de prévalence du paludisme, à l’image des régions de Kolda et de Tambacounda.

”Les prévalences dépassent la moyenne nationale, et je donne l’exemple du district sanitaire de Saraya qui a parfois des incidences qui dépasse 700 pour 1000 habitants. Et c’est la raison pour laquelle  le ministre de la Santé nous a instruits de venir à Kédougou pour célébrer la journée mondiale de lutte contre le paludisme”, a expliqué le docteur Sène.

Il a remercié la direction régionale de la santé de Kédougou et tous les acteurs communautaires des régions de Kolda et de Tambacounda.

Il a rappelé que le ministère de la Santé et de l’Action sociale et ses partenaires ont pris toutes les dispositions nécessaires pour réussir la journée mondiale de lutte contre le paludisme au Sénégal et accompagner la stratégie de la chimio-prévention saisonnière.

La gouverneure de la région de Kédougou, Mariama Traoré, a lancé un message aux sociétés minières implantées dans la zone, leu demandant de soutenir la lutte contre le paludisme et la campagne de chimio-préventive qui a commencé l’administration des médicaments depuis début juin, dans toute la région.

Elle a demandé à la direction régionale de la santé de Kédougou de considérer la lutte contre le paludisme comme une priorité dans la gestion des maladies transmissibles, avant d’inviter les communautés à rester mobilisées  et engagées pour atteindre l’objectif de l’élimination effective du paludisme.

PID/ADL/ASG

Dans la même rubrique
Charger plus dans Dépêches

Voir aussi...

SENEGAL-SPORTS / Football : le championnat 2024-2025 démarre le 30 septembre

Dakar, 16 juil (APS) – La saison 2024-2025 du championnat de football du Sénégal va …