Kaolack, 6 juil (APS) – Une douzaine de femmes de la région de Kaolack (centre) ont été formées aux techniques de transformation et de conservation des fruits et légumes, a constaté l’APS.

Cette session de formation de cinq jours a été sanctionnée par des attestions qui leur ont été remises vendredi. Cette formation entre dans le cadre d’un protocole d’accord entre le Programme agricole Italie-Sénégal (PAIS) et l’ITA, visant l’autonomisation des femmes de Kaolack.

‘’L’idée, c’est de former ces femmes-là sur des techniques que nous avons développées et standardisées’’, a expliqué l’ingénieur Mor Dièye, formateur à l’ITA. Il a ajouté que la formation permet de créer des emplois et d’asseoir la disponibilité des spéculations agricoles. 

Dans le cadre de sa mise en œuvre, le PAIS a mis en place des mécanismes d’accompagnement en termes d’investissements sur des fermes familiales, dont neuf au niveau de la région de Kaolack, a souligné son chef d’antenne régionale à Kaolack, Massar Demba Ndiaye. Ces fermes sont équipées de système solaire et d’un réseau d’irrigation goutte à goutte, a-t-il précisé

‘’Nous avons également mis en place un fonds agricole de développement (FAD) qui permet de refinancer, sous forme de crédits, des initiatives dans le domaine de la commercialisation, des cultures horticoles, des grandes cultures et de la transformation’’, a fait savoir M. Ndiaye.

Les femmes bénéficiaires de la formation, par la voix de leur porte-parole, Mariama Niass de la commune de Taïba Niassène, ont magnifié une telle initiative. ‘’Désormais, avec cette formation dont nous avons bénéficié, nous serons en mesure de mettre en place des produits de qualité qui respectent les normes d’hygiène. (…)’’, a-t-elle assuré.

ADE/ASG

Dans la même rubrique
Charger plus dans Dépêches

Voir aussi...

SENEGAL-MAROC-MIGRATION / Quarante-six Sénégalais Sénégalais secourus par la Marine royale marocaine (source diplomatique)

Dakar, 17 juil (APS) – Quelque quarante-six Sénégalais, dont 2 femmes et 44 hommes, …