Kaolack, 15 nov (APS) – Le président de la République, Macky Sall, arrivé à la gouvernance de Kaolack (centre), à 16 heures 25 minutes, a lancé les travaux d’un Conseil présidentiel territorialisé sur le développement de cette région du centre du Sénégal, a constaté l’APS.

En compagnie du Premier ministre Amadou Bâ, des membres du gouvernement, du gouverneur de la région, Ousmane Kane, Macky Sall a fait son entrée dans un chapiteau érigé à l’intérieur de la gouvernance pour servir de cadre à cette rencontre.

Le chef de l’Etat a été accueilli par des parlementaires, des membres du Conseil économique, social et environnemental (CESE), du Haut conseil des collectivités territoriales (HCCT), entre autres élus et personnalités de la région.

Il a, d’emblée, indiqué que, Kaolack, qui a vu naitre d’illustres fils du Sénégal ayant contribué à la consolidation de la cohésion nationale et au rayonnement international du pays, est une ville économique qui demeure un carrefour stratégique en raison de sa position géographique.

‘’La région de Kaolack, par la richesse de son capital humain et de son potentiel naturel et culturel, reste un des poumons de l’économie nationale’’, a fait noter Macky Sall, en ajoutant que ‘’Kaolack, la capitale du bassin arachidier dotée d’un port fluviomaritime dispose d’’’atouts exceptionnels’’ pour son développement, justifiant sa place de région importante dans la stratégie d’émergence du Sénégal.

‘’J’ai décidé de tenir les Conseils présidentiels en régions dans l’esprit de l’Acte 3 de la décentralisation qui est de traduire ma volonté d’accélérer la territorialisation des politiques publiques impulsées à partir des réalités locales et des besoins exprimés par les populations à la base’’, a rappelé Macky Sall en assurant avoir choisi depuis 2012 de s’inscrire dans une ‘’démarche de dialogue territorial responsable’’ pour une ‘’action publique inclusive, cohérente et efficiente’’.

C’est dans cette dynamique, d’après lui, que la région de Kaolack avait bénéficié d’un programme d’investissements d’un montant de 232 848 644 907 francs CFA, sur la période triennale 2014-2016”, a-t-il fait valoir.

‘’Ce programme d’investissements avait pour ambition d’accélérer le développement de la région à travers notamment la valorisation des potentialités agro-sylvo-pastorales et de la pêche, le développement du tissu industriel, du potentiel touristique, le désenclavement, le renforcement de l’accès aux infrastructures structurantes et aux services sociaux de base dans les domaines de l’éducation, de la santé, de l’eau, de l’électricité’’, a dit le chef de l’Etat non sans évoquer la promotion de l’entrepreneuriat et de l’emploi des jeunes, l’autonomisation des femmes, l’amélioration du cadre de vie et la sécurisation des personnes et des biens étaient également inscrits dans ce programme d’investissements.

‘’Manifestement, la région de Kaolack a connu, depuis, une évolution notable avec des réalisations majeures dans tous les domaines, bien au-delà des investissements retenus en 2014’’, s’est-il réjoui, relevant que Kaolack a bénéficié de réhabilitation et de construction d’infrastructures routières.

Il a cité l’autoroute Mbour-Fatick-Kaolack en cours de réalisation, les routes et les pistes, sans tenir compte du ‘’projet Kaolack étoile’’ qui a permis d’apporter des solutions sur les difficultés qu’il y avait au niveau des tronçons Kaolack-Fatick, Kaolack-Gossas, Kaolack-Nioro du Rip, Kaolack-Passy et Kaolack-Kaffrine. Une situation qui, selon lui, est devenue ‘’de vieux souvenirs’’.

Le président de la République a aussi l’activité ferroviaire, qui devrait contribuer à renforcer la mobilité, des programmes d’équipement du monde rural en matériel, de la construction d’un nouveau marché central, de la réhabilitation de l’aéroport de Kaolack, sans compter les politiques d’équité sociale et territoriale déployées.

Kaolack et sa région, d’après Sall, ont également bénéficié des programmes d’électrification, de construction d’infrastructures scolaires et universitaires, les centres de formation professionnelle, les infrastructures sanitaires, des postes de santé, en attendant un nouvel hôpital de niveau 3, qui sera construit à Kaolack, le renforcement de l’offre touristique, avec la réalisation de nouveaux réceptifs hôteliers et la modernisation des cités religieuses.

‘’Le présent Conseil présidentiel constitue une excellente opportunité pour revisiter ensemble ce bilan des réalisations pour la région de Kaolack, mais aussi et surtout pour nous projeter vers l’avenir par la prise en compte des problématiques et priorités à la satisfaction de la population’’, a-t-il dit.

Avec les ‘’perspectives prometteuses’’ qui se dessinent, Macky Sall soutient que Kaolack est une ‘’région d’avenir’’, un ‘’territoire émergent’’, ‘’véritable pôle’’ en matière d’éducation, de formation, d’enseignement supérieur et de recherche, avec la montée en puissance de l’Université du Sine Saloum El Hadji Ibrahima Niass (USSEIN).

‘’Ce Conseil, qui est un cadre de participation ouvert et inclusif, devra nous permettre de fixer, dans le consensus et la concertation, les priorités des localités intégrées dans un programme d’investissements régional exhaustif, cohérent et réalisable sur la période 2024-2026’’, a conclu Macky Sall.

 

ADE/AKS

Dans la même rubrique
Charger plus dans Dépêches

Voir aussi...

SÉNÉGAL--COLLECTIVITES-ENVIRONNEMENT / Touba se prépare à reboiser 80 000 plants sur 50 kilomètres (ministre)

Touba, 22 juil (APS) – La ville de Touba (centre) se prépare à reboiser près de 80 0…