Kaolack, 28 juin (APS) – Le Conseil régional de la consommation (CRC) de Kaolack (centre) a déterminé vendredi les nouveaux prix plafonds des produits alimentaires et du ciment, qui ont récemment connu une baisse à la faveur des mesures prises à cet effet par le gouvernement.

Les nouveaux prix ont été fixés lors d’une réunion du CRC présidée par le gouverneur de région, Ousmane Kane.

Le gouvernement a annoncé l’entrée en vigueur depuis lundi dernier d’une baisse des prix de produits dont le riz ordinaire, l’huile raffinée, le sucre cristallisé, la farine, le pain et le ciment.

Avant cette rencontre du CRC, des réunions préparatoires ont été tenues avec les différents acteurs concernés, dont les associations de consommateurs et commerçants.

L’objectif consistait à travailler sur les structures des prix, en intégrant le différentiel de transport entre Dakar et Kaolack, a souligné Adama Mohamed Mbaye, chef du service régional de commerce de Kaolack.

Au terme des concertations, le RCR a indiqué que le bidon d’huile de 20 litres sera vendu à 19.140 francs CFA et à mille francs CFA le litre.

Le prix du sac de riz brisé ordinaire de 50 kilogrammes est fixé à 19.600 francs CFA, soit 420 francs CFA le kilogramme.

Le prix du sac de sucre de 50 kilogrammes est arrêté à 29.200 francs CFA, le kilogramme étant vendu à 610 francs CFA.

Pour la farine de type 55, le prix du sac est de 15.530, contre 16.030 francs CFA pour la farine améliorée.

44Pour le pain, nous avons travaillé sur la baguette de 190 grammes qui était vendue à 175 francs CFA, que nous avons ramenée à 180 grammes pour être vendue à 150 francs CFA. A Dakar, c’est 190 grammes à 150 francs CFA, alors qu’à Kaolack, c’est 180 grammes à 150 francs CFA’’, a indiqué M. Mbaye.

La tonne de ciment va désormais s’échanger contre 76.500 francs CFA, tandis que le sac sera cédé à  3825 francs CFA. Ces ‘’prix plafonds’’ concernent les départements de Guinguinéo et de Kaolack, a précisé le chef du service régional de commerce.

‘’Pour le département de Nioro du Rip, il y aura une légère amélioration, en tenant compte de la distance, avec un transport supplémentaire qui sera appliqué’’, a déclaré Adama Mouhamed Mbaye.

Il a annoncé qu’une campagne d’affichage des prix retenus sera menée durant le week-end pour qu’’’à partir de lundi prochain, ces prix soient appliqués dans la région de Kaolack’’.

Le chef de l’exécutif régional, Ousmane Kane, a salué la bonne tenue de la réunion du CRC qui a abouti à des ‘’consensus forts’’ avec les acteurs concernés. Il a invité les responsables du service régional de commerce à mettre en avant un ‘’contrôle d’accompagnement, et non celui de répression’’. ‘’C’est ça la posture de contrôle de l’administration’’, a-t-il fait valoir.

‘’L’administration du commerce agit toujours sur deux leviers : l’accompagnement, l’encadrement et le conseil et le levier de la répression. Parce qu’il y a des commerçants qui, jusqu’à l’extinction du soleil, continueront à ne pas respecter les prix. Face à ces situations, nous serons dans l’obligation d’appliquer la règlementation économique en vigueur’’, a prévenu M. Mbaye.

Quarante volontaires de la consommation sont mis à la disposition du service régional de commerce de Kaolack pour être aux côtés des forces de défense et de sécurité et des populations, afin que les prix soient appliqués.

Le Conseil régional de la consommation (CRC) de Kaolack (centre) a déterminé vendredi les nouveaux prix plafonds des produits alimentaires et du ciment, qui ont récemment connu une baisse à la faveur des mesures prises à cet effet par le gouvernement. Les nouveaux prix ont été fixés lors d’une réunion du CRC présidée par le gouverneur de région, Ousmane Kane.

ADE/ASG/OID

Dans la même rubrique
Charger plus dans Dépêches

Voir aussi...

SENEGAL-ELECTION / Kédougou : l’IEF de Saraya récompense ses meilleurs élèves

Kédougou, 14 juil (APS) – L’Inspection de l’éducation et de la formation de Saraya a…