Kaolack, 5 oct (APS) – Les autorités administratives et académiques de la région de Kaolack (centre) se sont dites “très satisfaites” des dispositions prises pour un démarrage effectif des enseignements-apprentissages, à l’occasion de la rentrée scolaire 2023-24.

‘’Pour l’essentiel des établissements que nous avons visités, le concept +ubbi tey jàng tey+ est bien une réalité. Et c’est le lieu de saluer l’engagement de l’ensemble des chefs de service qui ont pris d’excellentes initiatives pour un démarrage effectif des cours’’, a déclaré l’adjoint au gouverneur de la région en charge des affaires administratives, El Hadji Malick Sémou Diouf.

Selon lui, certains d’entre établissements ont très tôt pris des dispositions allant dans le sens de sensibiliser les parents pour leur faire savoir que le non-paiement des frais d’inscription n’était pas un facteur bloquant pour demander aux élèves de démarrer les enseignements-apprentissages.

M. Diouf effectuait jeudi la traditionnelle visite des établissements scolaires dans le cadre de la rentrée des classes pour l’année 2023-2024. Il a félicité les autorités académiques qui, selon lui, ont pris d’’’excellentes initiatives’’, pour rendre la rentrée effective, ainsi que les collectivités territoriales et les partenaires du système éducatif qui ont joué leur partition.

L’inspecteur d’académie de Kaolack, Siaka Goudiaby, a indiqué que cette visite a permis de constater de visu le fonctionnement des établissements scolaires. Il s’est dit ‘’très satisfait’’ des conditions qu’il a trouvées sur place, notamment les bonnes dispositions pratiques qui sont prises par l’ensemble des chefs d’établissement.

‘’Nous saluons la présence très remarquée des enseignants qui sont massivement venus se présenter dans leurs établissements scolaires respectifs. Mieux, ces derniers font cours, puisqu’on a trouvé des classes ouvertes avec la présence effective des élèves’’, s’est-il réjoui.

M. Goudiaby a salué également la mise à disposition, par les chefs d’établissement, des intrants pédagogiques, le matériel didactique et pédagogique, ainsi que la remise des emplois du temps aux enseignants, afin qu’ils puissent démarrer le travail dans les salles de classe.

D’après l’inspecteur d’académie, la mobilisation des collectivités territoriales et de l’ensemble des acteurs de l’école a permis de mettre à niveau les établissements scolaires et de préparer les élèves pour cette rentrée des classes.

Il a souhaité que cette année soit une ‘’année de paix, de sérénité, de réussite et d’excellent travail’’ et a salué l’accompagnement des partenaires sociaux, des associations de parents d’élèves, les syndicats d’enseignants ainsi que les élus territoriaux et le commandement territorial.

‘’Nous ne ménagerons aucun effort pour que ce début d’année scolaire se fasse sans difficulté et, à notre niveau, les dispositions seront prises pour que le suivi attendu aux plans administratif et pédagogique soit fait en direction des enseignants, des élèves et des chefs d’établissement’’, a assuré Siaka Goudiaby.

Il a par ailleurs assuré qu’aucun déficit de tables-bancs n’est à relever au niveau de la région, assurant qu’’’une quantité non négligeable’’ de ce meuble a été stockée depuis l’année dernière, en prévision des nouvelles créations, notamment de collèges et lycées.

‘’J’ai pris les dispositions pour que les nouvelles créations disposent effectivement de tables-bancs. Donc, à ce que je sache, je n’ai pas noté un déficit de tables-bancs. Même s’il y en a, ça ne peut pas constituer un facteur limitant pour le démarrage effectif des cours’’, a insisté l’inspecteur d’académie de Kaolack.

ADE/ASB/ASG

Dans la même rubrique
Charger plus dans Dépêches

Voir aussi...

SENEGAL-AFRIQUE-ENVIRONNEMENT / L’orpaillage a un impact négatif sur la Falémé et les populations riveraines (OMVS)

Saly, 19 juil (APS) – L’orpaillage non-réglementé a des conséquences dévastatrices s…