Kaolack, 1er juin (APS) – Des manifestants ont pillé le siège de la Société nationale d’électricité du Sénégal (Senelec) à Kaolack (centre), a constaté l’APS, jeudi.

Les pillards, des jeunes pour la plupart, protestaient contre la condamnation de l’opposant Ousmane Sonko, le leader des Patriotes africains du Sénégal pour le travail, l’éthique et la fraternité (PASTEF).

M. Sonko, acquitté par la chambre criminelle du tribunal de grande instance de Dakar des accusations de viol et de menaces de mort sur la jeune dame Adji Sarr, a été condamné à deux ans de prison ferme pour ‘’corruption de la jeunesse’’.

Au marché central de Kaolack, des affrontements ont eu lieu entre manifestants et forces de l’ordre, qui usé de gaz lacrymogènes pour disperser la foule et rétablir l’ordre.

Les commerçants ont été obligés de suspendre leurs activités.

Dans certains quartiers, des jeunes en furie ont brûlé des pneus mais la police veille au grain pour prévenir tout débordement.

C’est le cas de Dialègne, un quartier situé près de la cité religieuse, Médina Baye, où le domicile de l’ex-maire de Kaolack, Mariama Sarr, actuelle ministre de la Formation professionnelle, de l’Apprentissage et de l’Insertion, a été la cible de manifestants qui ont cassé des vitres.

Un bâtiment destiné aux activités politiques de Mouhamed Ndiaye Rahma, ministre, conseiller du président de la République, a été pris pour cible par les manifestants, qui ont également cassé des vitres du siège de ce leader local de l’Alliance pour la République (parti au pouvoir), avant de viser une station-service située en face de la Chambre de commerce, d’industrie et d’agriculture de Kaolack.

Cette station-service appartenant à la société Total a été saccagée par des jeunes, dont certains ont été interpellés par la Police nationale.

ADE/OID/ESF

Dans la même rubrique
Charger plus dans Dépêches

Voir aussi...

SENEGAL-SOCIETE-JEUNESSE / Matam : des jeunes exposent leurs attentes et recommandations pour le développement de la région

Matam, 20 juil (APS) – Des jeunes de Matam ont exposé samedi, leurs attentes, ambiti…