Kaolack, 8 nov (APS) – Le président de la République, Macky Sall, inaugurera, mercredi 15 novembre, la Maison de la jeunesse et de la citoyenneté (MJC) de Kaolack (centre), a annoncé le ministre de la Jeunesse, de l’Emploi et de l’Entrepreneuriat, Pape Malick Ndour.

Il en a fait l’annonce, mardi lors d’un point de presse ayant sanctionné les travaux de la réunion spéciale du comité régional de développement (CRD), qui s’est tenue dans les locaux de ladite maison, à Koundam, un quartier de la commune de Kaolack.

Cette réunion, organisée en perspectives de la cérémonie d’inauguration de cette nouvelle infrastructure, a eu lieu en présence, entre autres, du gouverneur de la région de Kaolack, Ousmane Kane.

D’un coût total d’un milliard de francs CFA, la MJC est ”une infrastructure de dernière génération, respectueuse des normes et exigences du développement durable en termes d’économie d’énergie, d’utilisations des énergies renouvelables, de gestion des déchets, d’aménagement de l’espace, etc.”

‘’L’un des projets phares du chef de l’Etat inscrit dans le Plan Sénégal émergent (PSE), notamment en son axe 2 portant sur le développement du capital humain, les MJC entendent révolutionner, en termes de cadre et d’offres programmatiques, toutes les infrastructures de jeunesse existantes depuis les indépendance à nos jours. C’est pourquoi, fidèle à sa volonté d’équité territoriale, le président Macky Sall va construire dans chaque département du pays une MJC, soit 46 au total’’, a déclaré M. Ndour.

De par la configuration de son espace intérieur et l’aménagement de son espace extérieur, la MJC présente, selon Pape Malick Ndour, une ‘’plus-value de taille’’ par rapport aux autres infrastructures de jeunesse existantes.

Son espace intérieur est structuré en plusieurs sections d’animation socio-éducatives, avec une salle de gymnastique, une salle de conférence, une salle de jeux de société, un studio d’enregistrement et une salle de projection. Quant à son espace extérieur, il abrite une piscine, de mini-terrains de sport et autres installations de jeux extérieurs et de détente.

‘’La MJC est conçue pour être un guichet unique de toutes les opportunités offertes à la jeunesse, une structure d’encadrement, de formation et d’éducation citoyenne de jeunes, un espace d’informations, d’éclosion et de détection des jeunes talents dans divers domaines, un lieu d’épanouissement et un espace de loisirs ainsi qu’un endroit de passage et de progression vers l’autonomie et l’âge adulte’’, a expliqué le ministre.

Agora citoyenne du Sénégal, un programme de formation spécifique pour les jeunes

Selon le ministre de la Jeunesse, de l’Emploi et de l’Entrepreneuriat, le projet ‘’Agora citoyenne du Sénégal’’ est un programme de formation spécifique au bénéfice des jeunes, futurs acteurs et leaders politiques, journalistes et militants de la société civile.

‘’Ce projet s’intègre dans le dispositif opérationnel des MJC, nouvelles structures d’animation socio-éducatives destinées à la prise en charge des besoins de formation des jeunes dans divers domaines, conformément au décret 2020-1771 du 15 septembre 2020 portant création et fixant les règles d’organisation et de fonctionnement de ces infrastructures dont l’animation est structurée en sections thématiques’’, a-t-il précisé.

ADE/ASG

Dans la même rubrique
Charger plus dans Dépêches

Voir aussi...

SENEGAL-SANTE-EQUIPEMENT / District sanitaire de Bignona: le médecin chef sollicite l’acquisition d’une radiographie numérique

Bignona, 25 juil, (APS)- Le médecin chef du district sanitaire de Bignona, Dr Mamadou Lami…