Kaolack, 27 juin (APS) – La campagne de chimio-prévention du paludisme saisonnier (CPS) se tiendra du 5 juillet au 9 septembre dans le district sanitaire de Kaolack (centre), avec comme cibles les enfants âgés de trois à 120 mois, a appris l’APS, jeudi, du coordonnateur de cette initiative communautaire, Seydouna Alioune Kébé, point-focal dudit district.

Il a fait l’annonce lors d’une réunion de partage d’informations et de sensibilisation au profit des professionnels de l’information et de la communication et des membres de l’Association des réseaux câblés, au centre de santé de Kaznack, dans la capitale du Saloum, une zone où l’environnement et le climat sont favorables au développement du paludisme.

Pour cette année, quelque 83 419 enfants sont ciblés dont 7889 âgés entre trois et onze mois et 41 565 âgés de douze mois à 5 ans, a précisé M. Kébé, précisant que cette campagne entre dans le cadre de l’exécution du plan d’action de la Direction de la lutte contre la maladie, à travers le Programme national de lutte contre le paludisme.

”Dans le cadre du PNLP, on a deux sortes de prévention : celles médicamenteuse et non médicamenteuse. La prévention non médicamenteuse fait allusion à la distribution de moustiquaires imprégnées à longue durée d’action (MILDA) qui sont actuellement disponibles au niveau de tous les points de prestation du district sanitaire et des organisations communautaires de base (OCB) de Kaolack’’, a-t-il assuré.

Durant la campagne, dans le district sanitaire de Kaolack, qui compte 31 postes de santé, seuls les 21 sont concernés. Et les interventions seront menées au niveau de 19 postes de santé de la commune de Kaolack et dans deux structures de santé de la commune de Kahone.

”Les intrants sont disponibles au niveau des différents postes de santé concernés et la formation des infirmiers chefs de poste (ICP) se tiendra vendredi et samedi. On va, ensuite, passer à la formation des acteurs communautaires’’, a expliqué Seydouna Alioune Kébé.

Soulignant que le même exercice a été fait pour les délégués de quartier, les religieux et les Associations sportives et culturelles (ASC), il a indiqué qu’un effectif de ‘’plus de mille relais communautaires’’ va être formé.

”Les médicaments sont déjà mis en place au niveau des postes de santé concernés et l’administration se fera sur trois jours, avec un jour de ratissage ou de rattrapage’’, a signalé M. Kébé qui déplore les difficultés liées au refus de certains ménages de Kaolack.

”Kaolack est une zone très endémique avec beaucoup de cas de paludisme, mais, parfois, le refus au niveau des ménages nous pose beaucoup de problèmes. C’est pourquoi, au niveau du district, on a un plan de communication avec des caravanes de sensibilisation, entre autres’’, a soutenu Kébé.

ADE/OID

Dans la même rubrique
Charger plus dans Dépêches

Voir aussi...

SENEGAL-SPORT / Phases nationales de Navétanes: l’organisation retirée à la région de Matam pour non-respect des cahiers de charge

Matam, 24 juil (APS) – L’organisme national de coordination des activités de v…